ALL Eyes on us #4 : l'oeil égyptien

Il semble qu’aucune autre culture dans l’histoire n’ait autant révéré l’œil comme symbole et ne l’ait autant utilisé dans son art et son iconographie que l’Égypte antique. Car en dehors de l’Œil Oudjat ou Œil d’Horus, sans doute le plus connu de tous les symboles égyptiens, l’Égypte antique comptait un nombre incroyable d’yeux : des yeux représentant des dieux et des déesses, des yeux symbolisant le Soleil et la Lune, des yeux évoquant des chiffres mathématiques ou encore comme abstraction des crues à la fois destructrices et bienfaisantes.

lire la suite

Tandis que l’œil du dieu faucon Horus est considéré comme l’œil gauche, représentant la Lune, l’œil droit est dit « Œil de Rê » (ou Râ) et représente le dieu du Soleil, Râ. Prenant la forme d’un cercle rouge jaunâtre, il apparaît comme le Soleil, véhiculant la force de la lumière, de la chaleur et du feu, mais cachant son véritable pouvoir en tant qu’œil divin. Il est ainsi fréquemment vu dans la statuaire, flottant au-dessus des têtes des dieux et pharaons, ou encore dans les amulettes que le peuple utilisait pour se protéger, ici-bas et dans l’au-delà. Mais en raison du pouvoir destructeur du Soleil, l’œil est également considéré comme un symbole dangereux, apparaissant dans des évocations de dieux et déesses inquiétants, peu enclins à se montrer amicaux et dont le pouvoir est difficile à apaiser.