BOOK CORNER #8: IN THE WILDS

Au premier coup d’œil, le dessin de Nigel Peake est très poétique, doux et ingénu. Son accumulation de traits, souvent juxtaposés dans des camaïeux pastels, donne à voir une réalité apaisée. L’illustrateur irlandais vit à la campagne et a développé une grande sensibilité à la nature, végétale ou animale.

lire la suite

Mais Nigel Peake est aussi jeune architecte (trentenaire) et son travail dévoile un attrait pour l’architecture vernaculaire, autrement dit bricolée, adaptée avec le temps, en un mot humanisée. Son trait caractéristique et sa palette de couleurs (bleu, vert et orangés) ont attiré la curiosité des marques de design comme des magazines, curiosité qui s’est muée en commandes d’illustrations de presse ou de motifs pour mobilier. "In the Wilds" est une promenade champêtre, où l’on croise oiseaux, feuilles et troncs d’arbre mais aussi des entrepôts, des maisons, des ponts et des routes ; bref, une sortie dominicale, dans le calme de la forêt. Et une fois rentré, on peut aussi consulter son blog, versant photographique de ses dessins et observations : nigel-peake.blogspot.fr/.


"In The Wilds", de Nigel Peake, edited by Princeton Architectural Press, 2011, 136 p.
Kenzo, 49, avenue George V, Paris.

 

 

1 2