BRUGES SOUS LA NEIGE

On dit de Bruges qu’il n’y neige qu’une à deux fois par an. Comme par un fait exprès, nous avons débarqué pour un week-end au beau milieu d’une tempête qui allait ensevelir sous près d’un mètre de neige cette paisible ville qui jouxte la côte belge de la Mer du Nord. Nous y étions venus pour découvrir l’architecture somptueuse qui a inspiré les célèbres palais de Walt Disney et pour goûter à la quiétude dans laquelle cet ancien port animé s’est gracieusement laissé bercer. On appelle souvent Bruges "la Venise du Nord" en référence aux multiples canaux qui encerclent ou traversent la ville, reliant ses différents quartiers. Avec la neige, nous n’avons pas vu grand-chose des canaux qui étaient tous gelés et recouverts d’une couche blanche si épaisse qu’on ne pouvait les distinguer des rues. Mais recouverts par la neige, les nombreux palais médiévaux, clochers, couvents et églises qui se dressent toujours dans la ville offraient à notre regard un paysage hivernal féérique. 

lire la suite

Nous sommes arrivés tard, le samedi soir, en provenance d’un Paris lui aussi enneigé et, sous les flocons, la ville commençait déjà à se couvrir d’une fine pellicule de neige. Nous avons traversé à pied les rues désertes jusqu’à une brasserie belge traditionnelle, où nous avons pris un copieux dîner typiquement nord-européen, à base de moules de la région au curry et de gibier grillé : un parfait repas d’hiver. Au matin, la neige et le vent avaient redoublé et il commençait à faire très froid. Mais nous savions que c’était le temps idéal pour découvrir la ville, et nous n’avons pas perdu une minute pour nous emmitoufler et partir à la découverte des sites urbains ensevelis sous la neige.
 

Nous avons commencé notre visite par le Béguinage, le couvent médiéval, puis nous avons poursuivi notre tour de la ville à pied, déambulant entre les nombreuses et somptueuses églises et leurs parcs, jusqu’à la Grand-Place où se dresse toujours l’ensemble des édifices gouvernementaux. Pour le déjeuner, heureuse surprise : nous sommes tombés sur Tanuki, un restaurant japonais remarquablement authentique dans lequel nous avons dégusté des sushis frais et du cabillaud norvégien de la Mer Baltique grillé sur un grand teppan-yaki.

Avec son vaste éventail de possibilités gastronomiques (son chocolat et sa bière sont délicieux !), ses palais magnifiques, ses églises, ses pavés et son atmosphère paisible même au plus gris de l’hiver, Bruges est une ville que nous serons ravis de visiter à nouveau. Nous avons eu une chance exceptionnelle de la découvrir sous la neige, sublime, et le sentiment de nous trouver dans un petit paradis hivernal. Mais la ville est tout aussi incroyable en été, paraît-il : on peut même y faire du bateau ! Alors à cet été, Bruges !

1 2 3