CLOUDED LEOPARD PROJECT - QUATRIèME PARTIE

La panthère nébuleuse aujourd'hui

 

Il est temps de clore notre semaine dédiée au sublime animal qui a inspiré notre imprimé phare du printemps-été avec un quatrième et dernier post sur sa situation aujourd'hui.

 

 

lire la suite

Problèmes de préservation 

 

Les panthères nébuleuses sont exposées à d’importants dangers dans leurs terres natales d’Asie du Sud-Est. Leur habitat forestier subit une dégradation galopante, en raison de l’abattage industriel et du développement des terres agricoles, y compris les grandes exploitations d’huile de palme de Malaisie et d’Indonésie. Ces espaces endommagés ne permettent pas la survie des espèces servant de proie et n’offrent plus d’habitat adapté aux panthères nébuleuses.

 

Même les forêts protégées souffrent. Les bois rares, comme le bois de fer ou l’aloe, sont ramassés illégalement et les produits ou huiles qui en sont dérivés sont vendus sur le marché international. De plus, les ramasseurs de bois vivent sur les lieux où ils travaillent, chassent pour manger et font fuir les animaux sauvages. C’est un commerce si lucratif que ces braconniers du bois embauchent souvent des gardes armés pour les accompagner.  


En plus des dommages causés à leur habitat, les panthères nébuleuses et leurs proies sont les cibles des chasseurs qui cherchent à assurer leur subsistance ou à faire du commerce. Depuis que les espèces plus courantes de félins sauvages, comme les tigres et les panthères, ont été en grande partie délogées de leur territoire par la chasse, les panthères nébuleuses sont de plus en plus poursuivies par les braconniers qui recherchent leur peau, leurs os et leur viande. Sur un marché birman surveillé par le groupe de protection de la nature Wildlife Alliance, le nombre de peaux de panthères nébuleuses a augmenté de 200% en un an. Ces produits sont souvent achetés par des consommateurs à la recherche de remèdes traditionnels ou de mode exotique, et fournissent un marché chinois en pleine expansion.  Les panthères nébuleuses vivantes sont également recherchées par des trafiquants d’animaux, afin d’être domestiquées dans les zoos exotiques de collectionneurs riches.

Il est difficile d’endiguer ce trafic d’animaux sauvages. La participation des réseaux du crime organisé, la corruption des forces de l’ordre et la forte tradition culturelle de consommation des animaux sauvages se révèlent d’importants obstacles à l’élimination de ces activités. De plus, pour les populations locales disposant de peu d’autres sources de revenu, la tentation de braconner et d’abattre les arbres est souvent bien trop grande.

Cependant, une initiative récente de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est tend à mettre en place une stratégie de coopération afin d’améliorer l’application des lois sur la vie sauvage et de diminuer le trafic dans la région, selon une véritable volonté de réduire le braconnage. De plus, les efforts internationaux ont permis de faire prendre davantage conscience aux populations locales de la valeur écologique des forêts tropicales et les perspectives de développement d’un éco-tourisme ont augmenté le soutien local à la préservation des forêts. 
 

Statut des panthères nébuleuses

 


Les panthères nébuleuses sont classées espèce en voie de disparition par le US Fish and Wildlife Service, selon la loi américaine sur les espèces en danger.  Elles sont aussi classées dans l’Annexe I regroupant les espèces menacées d’extinction par la CITES, ce qui signifie que leur commerce est interdit au niveau international. L’UICN les classe également parmi les espèces vulnérables. Elles sont théoriquement protégées de la chasse dans les pays où elles vivent, mais les lois sur la protection de la vie sauvage sont rarement appliquées.

Le nombre de panthères nébuleuses est probablement en baisse, mais les scientifiques n’ont pas d’estimation exacte, en raison de la difficulté à les étudier et de l’insuffisance de recherches portant sur cette espèce. D’autres études doivent absolument être menées pour déterminer la taille de la population. Le nouveau classement de la panthère nébuleuse de Bornéo en tant qu’espèce à part a entraîné de nouveaux efforts de recherches, en particulier à Bornéo et Sumatra. Ces îles ont le plus fort taux de déforestation au monde, ce qui rend la recherche de terrain et les efforts de préservation d’autant plus essentiels et urgents.
Afin de garantir la survie à long-terme des panthères nébuleuses, il est indispensable de conserver assez d’espaces protégés, où elles puissent vivre ainsi que leurs proies. Le développement et l’application de lois strictes sur la vie sauvage sont tout aussi importants pour éliminer le braconnage des panthères nébuleuses et de leurs proies.

 

 

Source : Clouded Leopard Project
Plus d'informations: www.cloudedleopard.org
Si vous vouler aider.