CLOUDS OF PARIS

Après New York, c'est à Paris que nous nous intéressons. Nous avons donc demandé à Mathieu Lebreton, 28 ans, parisien depuis toujours sur le départ, de partager avec nous ses panoramas favoris. Mathieu est l'un de nos bloggers français préférés et nous suivons avec assiduité l'évolution de www.daaamn.comIl fonde, il y a bientôt neuf ans le site Materialiste.com, pour parler de mode masculine aux jeunes hommes de son âge, avec un ton nouveau et Ykone, une agence digitale au service des marques de mode, il y a cinq ans. Récemment, il a abandonné ces deux activités pour concrétiser un rêve : ouvrir une boutique en Floride et travailler de plus en plus avec sa fiancée, Betty, elle aussi bloggeuse de son état (leblogdebetty.com) !

 

"Lorsque je ne voyage pas, mon activité préférée est de faire le touriste dans ma propre ville. Ca tombe bien, il paraît que Paris est la plus belle ville du monde... Je me plais à me promener, mon appareil photo (ou téléphone) jamais trop loin et admirer cette jolie capitale. Les immeubles étant plutôt bas, le ciel et ses nuages occupent donc une place importante dans ces photos. Voici une liste non exhaustive de ces lieux qui m’inspirent et où je me plais à rêvasser les yeux en l’air...

lire la suite

1. Le Louvre et sa pyramide. C’est en quelque sorte le mariage de l’Asie et de la France et ce sont mes origines (et celles de KENZO !). Je passe beaucoup de temps au Louvre mais pas forcément devant les œuvres. La cour Carrée et sa fontaine ou la cour Napoléon invitent à l’émerveillement les étrangers autant que les parisiens et je ne me lasse pas de contempler les reflets des nuages qui miroitent sur les parois de verre du monument.

 

2. Si l’on continue un peu plus loin sur la rive droite, on ne peut manquer le majestueux Grand Palais. La lumière qui se dégage de son incroyable verrière est incroyable et participe à rendre les nombreuses installations artistiques qui s’y tiennent, uniques. Quand ce n’est pas un défilé, un cinéma ou une patinoire ! J’ai appris il y a peu que la structure métallique qui surplombe la nef pesait autant que la Tour Eiffel... De jour comme de nuit, levez les yeux !

 

3. En parlant de cette chère Tour Eiffel, la terrasse du Shangri-La offre sans aucun doute la plus belle vue sur ce monument, ainsi que sur de nombreux autres. Certes, il vous faudra réserver la plus belle suite du palace, mais quelle vue ! 

Bien plus accessible, j’aime prendre un verre dans l’Aile Jardin et admirer le ciel ou celui qui est peint sur le plafond de la piscine de l’hôtel...

 

4. Justement, le Château de Versailles est sûrement l’endroit où l’on trouve les plus beaux ciels peints. Ces derniers donnent une hauteur supplémentaires aux pièces, déjà impressionnantes. 

Je m’y rends rarement mais j’aime y passer des heures, en faisant abstraction des autres visiteurs. En fin de journée, la lumière rasante est superbe et j’aperçois un ciel rose parsemé de nuages.

 

5. Que ce soit le ciel, ses nuages ou les constellations, l’Observatoire de Paris est sûrement le lieu le plus approprié. Si les courageux lui préfèrent celui de Meudon, j’aime me rendre dans ce quartier calme, où l’on croise badauds et férus d’astronomie, qui viennent observer les astres sous la coupole à l’aide de la lunette géante. Pour ma part, je m’assois plutôt dans le parc qui longe le bâtiment et je contemple le ciel, rêveur, dans ce lieu qui m’évoque les aventures de Tintin que je lisais enfant.

 

6. Sur le toit du centre Pompidou se tient le Georges, le fameux restaurant Costes. Si l’adresse est loin d’être confidentielle, elle reste néanmoins l'une de mes préférées au crépuscule. C’est en prenant de la hauteur qu’on tombe amoureux de Paris, si l’on doutait encore de sa beauté. Une vue à presque 360° avec un ciel dégagé et immanquable.

 

7. Autre adresse branchée, cette fois-ci plus secrète, celle du 39V. Ce restaurant de l’avenue George V dont l’entrée quasi secrète est en réalité rue Quentin-Bauchart possède une très jolie terrasse où se côtoient herbes aromatiques et clients attablés en chemises manches retroussées, venus comme moi profiter du ciel ensoleillé.

 

8. Le Meurice a été redécoré par Philippe Starck et sa fille. Si le grand salon est un peu imposant, je préfère le cadre intimiste du bar 228. Non content de proposer le meilleur burger du monde (selon le New York Times) et un Bellini, cocktail signature à se damner, c’est le plafond peint, représentant un ciel nocturne que je peux fixer durant de longues minutes...

 

9. Enfin, dernier lieu ouvert en date, le restaurant Nüba a pris ses aises au sommet de la Cité de la Mode. 700 mètres carrés de terrasse où l’on croise autant de gastronomes branchés que de sweats KENZO au mètre carré. Ouvert midi ou soir, c’est jusqu’à six heures du matin que l’on profite du lieu et de sa vue sur le ciel et les nuages qui se reflètent dans les bâtiments alentours".