CONSTELLATIONS - LE ZODIAQUE

Comme nous vous le disions hier, les constellations font partie de l’univers onirique de la collection Homme et de la pré-collection KENZO automne-hiver 2013.

Aujourd’hui, nous nous intéresserons tout particulièrement à celles du Zodiaque…
 

lire la suite

Le mot « zodiaque » vient du mot grec zodiakos [kyklos], « cercle de petits animaux », car toutes les constellations du zodiaque (sauf la Balance, faisant anciennement partie du Scorpion) figurent des créatures vivantes. Les constellations du Zodiaque sont le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Serpentaire, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les Poissons.


Le zodiaque est une zone de la sphère céleste qui compte 13 constellations que le soleil traverse en une année. Le grand public confond souvent les signes astrologiques et les constellations astronomiques mais en réalité le soleil ne passe pas nécessairement dans une constellation au moment où son signe s’impose dans le calendrier astrologique.
Si l’on connaît les 12 signes qui rythment l’année et donc les noms des 12 premières constellations, la treizième d’entre elles reste assez méconnue. Il s’agit  de la constellation du Serpentaire (ou Ophiucus), qui vient après le Scorpion, approximativement entre le 30 novembre et le 17 décembre. Elle représente un homme – le médecin Asclepios - entouré d’un serpent. Ce fils d’Apollon, trop brillant, avait réussi à ressusciter les morts, apprenant la technique des serpents. Il fut aussitôt foudroyé par Zeus qui lui offrit néanmoins une place dans le ciel pour faire honneur à son talent. La constellation n’a cependant pas été conservée parmi les signes pour des raisons esthétiques et astrologiques, le soleil ne la traversant que dans sa partie sud, proche des étoiles du Scorpion.

 

En ce moment le soleil parcourt la constellation des Gémeaux, qui compte les étoiles des deux jumeaux Castor et Pollux. A partir du 20, sa route se poursuivra à travers la constellation du Cancer, un crabe envoyé à Héraclès par Héra pour mettre fin à son combat avec l’Hydre… Le pauvre crabe périt écrasé dans le combat mais fut récompensé en trouvant lui-aussi sa place dans le ciel !