Les films californiens préférés de Gia Coppola - Kenzine, le blog officiel de Kenzo

Vous lisez les posts de la section : Gia Coppola voir tous les posts

Load previous posts

Pour donner le coup d’envoi à notre série sur les films d’inspirations californiennes, nous avons demandé à la jeune réalisatrice Gia Coppola de partager avec nous ses films préférés. Aujourd’hui, nous vous présentons son premier long métrage intitulé PALO ALTO.

lire la suite

Gia Coppola : Parcours

 

Née le 1er janvier 1987, Gia a grandi à Los Angeles, où elle réside toujours. Elle est allée à l’école de filles Archer School for Girls à Brentwood en Californie avant d’entrer à Bard College, un établissement d’enseignement supérieur prestigieux reconnu notamment pour l’excellence de son département de photographie, le domaine dans lequel Gia a fait ses études. Elle utilise son appareil photo de manière très personnelle et capte tout ce qui rentre dans son champ de vision, en toute décontraction. Elle s’est intéressée au cinéma noir pour un projet, imitant les instantanés des films noirs en utilisant une vieille ampoule de flash pendant les shootings de nuit.


Après avoir obtenu son diplôme en photographie en 2009, Gia a commencé à faire des vidéos commerciales avec ses amis afin de se mettre au défi dans un autre domaine. « Lorsque des créateurs ont commencé à nous engager pour faire de brèves vidéos en ligne avec leurs collections, je songeais à des histoires que je pouvais raconter sans avoir à shooter dans trop d’endroits différents, utilisant mes amis comme acteurs. J’étais vraiment excitée de devoir utiliser le film qui était pour moi un nouveau médium, car cela ajoutait quelque chose à ce que j’étais en train de faire. J’aimais écrire, développer des personnages, raconter une histoire et utiliser des appareils qui étaient différents et aussi plus difficiles à utiliser ». 

 

Première petite-fille de Francis et Eleanor Coppola, Gia n’a jamais connu son père, Gian-Carlo Coppola, qui a perdu la vie dans un tragique accident avant sa naissance. Gia a passé les premières années de sa vie dans la Napa Valley avec sa mère, Jacqui de la Fontaine, avant de finalement retourner à LA.   

PALO ALTO


PALO ALTO est le premier film de Gia Coppola ; une analyse impressionniste de l’angoisse des adolescents et du malaise des parents dans une banlieue américaine. Le scénario s’inspire d’un recueil de nouvelles de James Franco du même nom, dont la société de production Rabbit Bandini a financé et produit le film. 


Avec :
Emma Roberts (“American Horror Story,” We’re the Millers)
Jack Kilmer (première apparition à l’écran)
James Franco (Spring Breakers)
Nat Wolff (Admission, The Fault in Our Stars)
Zoe Levin (The Way, Way Back)
Chris Messina (“The Mindy Project”)
Val Kilmer
 

 

April, adolescente timide et sensible (Emma Roberts) est un peu la petite sainte du lycée. C’est une joueuse de football populaire et elle garde souvent les enfants de son entraîneur Mr. B. (James Franco), un père célibataire. Teddy (Jack Kilmer) est un artiste introspectif dont le meilleur ami et acolyte Fred (Nat Wolff) déborde d’énergie. Impulsif, rien ne l’arrête. Tandis qu’April entame une liaison avec Mr. B. et que Teddy fait des travaux d’intérêt général tout en étant secrètement attiré par April, attirance qui semble être réciproque, Fred séduit Emily (Zoe Levin), une jeune fille solitaire qui espère trouver une forme de reconnaissance en multipliant les partenaires et les expériences sexuelles. De fête en fête, April et Tedd finiront par s’avouer leur affection réciproque, tandis que l’impertinence de Tedd va virer au chaos.

 

'Palo Alto' sortira en salle le 11 juin 2014.
 

 

 

 

Nous avons rencontré Gia Coppola pour la première fois en novembre dernier pour le lancement de notre sac Kalifornia à Los Angeles. Originaire de la Cité des Anges, nous avons vu en elle la personne idéale pour parler cinéma. Elle nous livre ses films californiens préférés.

lire la suite

« The Long Good-bye : le parfait exemple d’un film qui arrive absolument à ne pas se prendre au sérieux. Un roman de Raymond Chandler traité comme une farce. 

 

Los Angeles Plays Itself: le portrait le plus réaliste de ma ville natale. 

 

The Conversation : j’adore la musique ainsi que le montage son. J’aime les films qui se déroulent à San Francisco.

 

American Graffiti : j’adore les films sur les adolescents qui passent leur temps au volant d’une voiture.  

 

Sunset Boulevard : un film qui prend le point de vue d’un homme mort. Hollywood n’épargne rien ni personne ! 

 

Double Indemnity : Barbara Stanyick est l’une de mes actrices préférées. Un bon vieux classique.  

 

Heat : le meilleur film de hold-up et la meilleure scène de fusillade. Avec Val Kilmer.

 

Zodiac : un film sur un tueur en série qui est en fait un film sur l’obsession. 

 

Chinatown : ce film transforme l’histoire de Los Angeles en un véritable mythe grec, la naissance de LA. L’histoire de LA peut se réduire à la recherche de l’eau. 

 

Je ne sais pour quelle raison, la plupart sont des films policiers... - Gia Coppola »