Hyères 2014 : Exposition Steve Hiett

Notre collaborateur Angelo Cirimele examine l'exposition de Steve Hiett, président du jury du prix de photographie au festival de Hyères.

 

lire la suite

J’avais rencontré plusieurs fois Steve Hiett, dans des occasions aussi diverses que la réalisation d’un magazine, un jury d’objets édités ou un vernissage. J’avais toujours été frappé par l’apparent détachement qu’il manifestait, même sil savait très bien ce qu’il considérait comme une « bonne photo ». En posant un regard circulaire sur son exposition dans le squash de la Villa Noailles à Hyères, lors de ce 29e festival, l’impression est la même : pas d’effort apparent, mais toujours le bon cadre. Que ce soit dans les clichés en noir et blanc des années 60, plus sociaux ou les couleurs criardes des années 80, la composition et l’efficacité sont également présentes.
Plus tard, dans l’escalier :
-      Steve, tu as commencé par la photographie ou le design graphique ?
-      J’ai étudié le design puis j’ai fait de la musique, mais j’ai commencé à gagner ma vie comme photographe.

C’est tout Steve : trois choses à la fois. Souvent, je pense que j’aurais aimé grandir dans les années 60 : il n’y avait pas tant d’étiquettes, on étudiait l’art puis on se lançait dans une pratique puis une autre, sans que ça surprenne plus que ça. Et effectivement, dans l’exposition, les vitrines qui montrent les livres, magazines ou pochettes de vinyles que Steve a désignées livrent une clé. C’est un directeur artistique qui s’est mis à faire des images. D’où cette science du cadre, qu’il bouscule quand il occulte le visage du modèle ou quand il demande au mannequin de prendre une photo à son tour, jouant à « qui regarde qui ? ». L’extérieur est aussi une grande source d’inspiration, bien plus que le studio. Chez Steve Hiett, on voit des rues, des maisons, des backgrounds documentaires qui basculent dans une autre dimension parce qu’une voiture rouge ou un mannequin perdu entre dans le champ, parce que le grand angle change les perspectives et nous plonge dans un univers cinématographique.
Au fait, l’exposition a un titre : « The Song Remains the Same » et, dernière nouvelle, Steve a reformé son groupe de rock…

Exposition Steve Hiett au Villa Noailles, jusqu'au 29 mai.

Villa Noailles
Montée de Noailles
83400 Hyères
http://www.villanoailles-hyeres.com/