Hyères 2014 : Tête à tête avec Carol et Humberto

KENZINE a rencontré Carol et Humberto au festival de Hyères à la veille du vernissage de l'exposition KENZO FOREVER, NO?

lire la suite

KENZINE : Humberto, Carol, vous présidez le jury mode pour le Grand Prix de Hyères. Qu’est-ce que cela représente pour vous ?


H : C’est très excitant, nous sommes ici pour représenter non seulement KENZO mais aussi Opening Ceremony et c’est vraiment passionnant de participer à toutes les étapes du festival : rencontrer non seulement tous ces jeunes designers, mais aussi tous ces jeunes photographes, avec  la possibilité de s’entretenir avec eux individuellement.
C : Avoir la possibilité d’entendre les histoires de ces jeunes designers lorsqu’ils présentent leur collection est une expérience unique. C’est un sentiment complètement différent que de découvrir une collection à travers un lookbook ou seulement quelques pièces.


: Qu’attendez-vous avec le plus d’impatience ce week-end à Hyères?


C : Tellement de choses ! Aujourd’hui les dix designers nous ont montré leur collection et puis c’est formidable de travailler avec le jury qui a été choisi et de voir toutes les autres facettes de ce festival, comme la sélection des photographes en compétition. C’est aussi l’occasion de rencontrer tous ceux qui sont venus du monde entier pour être présents.
H : C’est la première fois que nous venons ici, tout comme les autres membres du jury, et nous prenons beaucoup de plaisir à faire partie de cette tradition du festival que Jean-Pierre Blanc a créé il y a vingt-neuf ans.


K : Quel conseil donneriez-vous aux dix finalistes, ainsi qu’aux autres designers ?


H : J’encouragerais les jeunes designers à envisager leur carrière dans son ensemble. Préparer le design d’une collection et sa présentation est incroyablement grisant mais il faut aussi penser à ce qui vient après, qu’ils souhaitent essayer de se lancer seuls, ou bien qu’ils veuillent trouver une place dans une autre maison.
: Je leur conseillerais également de rester informés et ouverts au monde. Il se passe tellement de choses partout, c’est primordial que votre histoire soit unique. Rester curieux aide à atteindre ce but.


K : Le jury qui vous entoure est incroyablement éclectique et réunit des experts de plusieurs disciplines. Est-ce là la façon dont vous envisagez la mode, un dialogue permanent entre plusieurs cultures ?


H : Nous avons décidé de réunir dans le jury des personnes différentes parce que le plus intéressant dans la mode, c’est l’échange, c’est la communauté que nous avons rassemblée autour de nous. Nous sommes tout à fait convaincus qu’une critique constructive ne vient pas seulement d’une perspective estampillée ‘mode’, l’art, la musique, le voyage, le cinéma, il n’y a pas de limite à ce qui nous inspire. Pour être franc, tous nos projets émanent de conversations que nous avons entre nous ou avec quelqu’un avec qui nous travaillons.


K : Quelques mots sur l’exposition KENZO FOREVER, NO? Nous pouvons y admirer des paires de looks issus des archives de la maison, qui sont installées ici sur des plates-formes pivotantes, en face de looks issus de vos propres collections. Depuis les imprimés cloud et fish jusqu’aux rubans et au color block, ce sont des codes de la maison qui ont été établis par Kenzo Takada. Sont-ils très importants à vos yeux ?


H : Tout à fait. Lorsque Carol et moi avons rejoint KENZO, nous avons proposé notre propre interprétation du style de la maison. Nous avions le sentiment que KENZO avait un véritable impact sur le monde. Nous voulons montrer à travers cette exposition quelques éléments fondamentaux de la marque KENZO et les mettre en regard de ce qu’ils représentent pour nous et pour KENZO aujourd’hui.
C : En ayant les deux côte à côte, c’est vraiment incroyable de voir à quel point Kenzo Takada était innovant et révolutionnaire pour son époque lorsqu’il travaillait dans les années soixante-dix et quatre-vingt. Plus que tout, les installations binaires que nous proposons sont une façon de renforcer l’ADN de la maison et de montrer que nous sommes constamment tournés vers l’avenir.
H : L’innovation et la technologie sont essentielles dans notre processus de création. Je regarde toujours vers l’avant et je me focalise sur le futur. C’est de cette façon que nous allons emmener KENZO vers l’avenir.


KENZO FOREVER, NO? est ouvert au public à la Villa Noailles de Hyères jusqu'au 29 mai.


Villa Noailles
Montée de Noailles
83400 Hyères