JUNGLE OF THE SKY #2

Continuons notre exploration du ciel... Le 13 mars dernier, le plus grand observatoire du monde, le télescope Alma (Atacama Large Millimeter Array), a été inauguré sur le plateau d’Atacama, qui longe en quelques sortes la Cordillère des Andes, dans l’un des déserts les plus arides du monde, au nord du Chili. 

lire la suite

C’est justement cet air très sec, combiné à une très faible pollution lumineuse, qui permet une observation hors-du-commun.
Alma est constitué de pas moins de 66 antennes de 12 mètres de diamètre en forme de soucoupes. Comme à Narrabri, ces antennes fonctionnent ensemble, pour arriver à une puissance commune qui équivaut ici à un télescope de 16km de diamètre.


Après 10 ans de travaux et un financement commun à l’UE, aux USA et au Japon, Alma a finalement vu le jour et le résultat est effectivement sans égal... D’abord parce qu’il est le seul télescope à pouvoir « voir » entre les étoiles et qu’en observant cette matière cachée et inconnue, les astronomes rêvent de pouvoir percer l’énigme de la naissance de la vie sur terre. Egalement parce qu’Alma a une portée si puissante qu’il a le pouvoir de pouvoir remonter dans le temps et observer les premières galaxies. Nul doute que le site devrait nous amener des réponses sur notre place dans les étoiles…