LA MIXTAPE "EYE"

Cette saison, nous voyons des yeux partout ! Dans la mode, l'art, la cuisine ou la musique. Voilà donc notre mixtape autour de l'oeil. 10 morceaux que vous connaissez déjà probablement...

 

Numéro #1 : "Eye In The Sky" par The Alan Parsons Project

Génial producteur et ingénieur du son ayant collaboré avec les Beatles ou Pink Floyd au début des 70’s, Alan Parsons a aussi écrit quelques tubes absolus et intergénérationnels comme cet increvable Eye In The Sky. Vintage, mais toujours aussi moderne.

 

lire la suite

Numéro #2 : "Mind & Eyes" par Nite Jewel
Loin des pop songs arty qui lui ont valu de sortir un disque sur le label Italians Do It Betters, la Californienne Ramona Gonzalez, alias Nite Jewel, façonne ici une soul pop d’un classicisme assumé qui rappelle les atmosphères cotonneuses chères à Sade.  

 

Numéro #3 : "Needles In The Camel’s Eye" de Brian Eno

Morceau d’ouverture de "Here Come The Warm Jets", le premier album solo de Brian Eno, ce morceau noisy et percussif sorti en 1974 peut être considéré comme l’un des prémices du punk. 

Numéro #4 : "Red Eye" de Kid Cudi feat. HAIM
L’ancien protégé de Kanye West s’entoure des trois californiennes de Haim le temps de ce duo downtempo et émotif, tout en plages synthétiques. Un slow en version 2.0.  

 

Numéro #5 : "A Tooth For An Eye" de The Knife
L’énigmatique duo suédois propose ici un mantra électroïde dont lui seul a le secret. Indescriptible, inclassable et indéfinissable, ce titre fait partie de l’album "Shaking The Habitual", paru en 2013.   

Numéro #6 : "My Right Eye" de Laurie Anderson
La femme et la machine se confondent sur cette étrange berceuse signée de la papesse de la musique expérimentale. Cinq minutes de toute beauté à écouter impérativement au casque pour entendre Laurie Anderson nous parler au creux de l’oreille. 

Numéro#7 : "Tokyo Eye" de Sonic Youth
Avec Tokyo Eye, issu de leur album" Experimental Jet Set Trash And No Star", les new-yorkais s’amusent à détourner un riff de guitare très hard rock, pour en faire une tempête noise au milieu d’un morceau d’un calme olympien. 

Numéro #8 : "Dorothy Dandridge Eyes" de Janelle Monae feat. Esperanza Spalding

Avant-dernier titre de "The Electric Lady", le dernier album de Janelle Monae, ce morceau qui marche clairement sur les traces de Stevie Wonder doit son nom de l’Américaine Dorothy Dandridge, première actrice noire à s’être imposée à Hollywood. 

Numéro #9 : "The Man With The Child In His Eyes" de Kate Bush
Cette chanson extraite de son deuxième album, Kate Bush l’a écrite quand elle avait 13 ans. Elle l’a enregistrée trois ans plus tard au studio AIR de Londres, sous la direction du guitariste de Pink Floyd David Gilmour, qui l’a découverte et a lancé sa carrière.   

Et pour clore cette compilation, vient à la dixième place le morceau "Eye" des The Smashing Pumpkins
Ce titre mélancolique et minimal qui figure sur la bande originale de Lost Highway est l’un des rares morceaux 100% électroniques du groupe de Chicago. Une parenthèse aérienne dans leur discographie saturée.