LA SAMARITAINE

Fondée en 1870 par Ernest Cognacq et Louise Jaÿ, la Samaritaine évoque le Paris du Second Empire, modernisé par le baron Haussmann, qui voit apparaître les premiers grands magasins. Prix uniques et affichés, possibilité de déambuler entre les rayons et d’essayer les vêtements… La Samaritaine applique des principes qui vont bouleverser la distribution traditionnelle. Idéalement situé, entre le Louvre et Notre-Dame de Paris, le grand magasin s’élève au rang de monument d’architecture où Art nouveau et Art Déco se côtoient dans un ensemble harmonieux.

 

lire la suite


C’est en janvier 2001 que la Samaritaine intègre le groupe LVMH avant de devoir fermer pour des raisons de sécurité. Aujourd’hui, la Samaritaine affiche ses nouvelles ambitions avec un projet de rénovation d’envergure mené par l’agence d’architecture japonaise Sanaa. Identitaire de la nouvelle Samaritaine, la mixité chère aux fondateurs du grand magasin y sera déclinée sous toutes ses formes : mixité des fonctions, des formes architecturales, des logiques constructives, diversité sociale et intergénérationnelle. Plusieurs activités seront ainsi regroupées au sein des bâtiments répartis sur quatre magasins-îlots entre le quai du Louvre et la rue de Rivoli. Un grand magasin et deux moyennes surfaces, un restaurant, un palace de 72 clefs (Cheval Blanc),  96 logements sociaux, une crèche et des bureaux ouvriront leurs portes après près de 30 mois de travaux.


Le projet de rénovation de la Samaritaine s’inscrit dans une démarche environnementale innovante.

 

www.projet.samaritaine.com
 

1 2