LES DIEUX TIGRES #2 : EN CHINE

La collection de la saison précédente vous avait conduits dans la jungle d’Asie, au royaume des animaux et des explorateurs. Pour cette nouvelle saison, nous découvrons les cieux, les dieux d’Asie et leurs temples terrestres aux nuées diurnes et nocturnes, les tigres bondissant de nuage en nuage et les créatures prêtes à fendre l’air. Ce mois-ci, le blog KENZO vous emmène à la rencontre de nos dieux chevauchant des tigres et divinités félines préférés et vous fait découvrir les cultures qu’ils ont influencées.


 

lire la suite

La Chine a toujours accordé une valeur symbolique et une place majeure au tigre dans sa religion et son art traditionnel. Parmi les grandes divinités, on sait que le Dieu de la richesse, Caishenye, est souvent représenté chevauchant un tigre. La déesse hindoue Dourgâ est également symbolisée assise sur le dos d’un tigre qu’elle dompte pour protéger la fortune et la vie de ses fidèles. Le tigre, roi des animaux et des montagnes (n’en déplaise aux lions), est souvent représenté dans l’art traditionnel chinois avec trois lignes sur le front que l’on retrouve dans un idéogramme associé au roi, 王 . L’un des quatre animaux gardiens des orients, aux côtés de la Tortue Noire du Nord, du Dragon Azur de l’Est et de l’Oiseau Vermillon du Sud, le Tigre symbolise l’Ouest, s’intégrant ainsi parfaitement dans les principes feng shui qui président à l’architecture des bâtiments en Chine. Le Dieu Tigre est également très craint dans la religion taoïste : à la fin de l’hiver, lorsque le félin sort de son hibernation, des tigres en papier sont placés à l’entrée des temples et des offrandes leur sont apportées afin d’apaiser l’appétit féroce de la divinité au sortir de son long sommeil.