OH MAILLE GOD!

Jacquard jaune imprimé léopard ou maille « 3D » crocodile vert, le knitwear se fait plus animal cette saison. Couleurs pop et motifs animaliers, voici la maille originelle de Kenzo prise dans les filets de cette nouvelle collection. Suivons le fil.
 

lire la suite

Tout commence dans les années 70 avec Jungle Jap (la griffe de Kenzo Takada avant la création de Kenzo) et ses mailles colorées. À cette époque, le tricot se libère de son image bourgeoise (et / ou douillette) et entre véritablement dans la mode. Kenzo incarne le versant pop de cette maille nouvelle et devient, dès lors, une référence en la matière. Motifs ethniques, grosses fleurs et couleurs vives se mêlent dans sa maille qui s’encanaille. Inspiré depuis toujours par la nature, Kenzo bouscule pourtant les saisons en utilisant le tricot l’été et le coton l’hiver. Mieux, au-delà du jeu de textile, il réinvente les coupes du knitwear et tranche dans le pull !

 

Cela donne un top à manches courtes, à volumes originaux, nouveaux. Souvent, son col, ses manches et ses ourlets sont en bords côte contrastés, comme ceux d’un sweat, mais en maille. On le porte sur une chemise ou d’autres manches plus longues et voilà le style « layering » lancé, celui-là même qui ne nous quittera plus jamais ! Autre tour dans la manche de Kenzo, autre pièce emblématique : le pull aux emmanchures kimono. Exemple parfait du mélange de culture japonaise et de style français qui constitue l’ADN de la Maison, cette coupe nouvelle marque autant les esprits que la mode.

 

Dès lors, la maille Kenzo ne cesse de dérouler son fil et se décline en robes pulls ou en accessoires (écharpes, turbans…), en imprimé colorés et innovants, ou en jacquards. Cela, jusqu’à cette saison où Carol Lim et Humberto Leon se réapproprient plus que jamais le tricot selon Kenzo. Jaune fluo, vieux rose, violet, rouge, orange ou encore vert phospho, les couleurs explosent, parfois même en fil à fil, comme ceux de la robe en maille dégradée de violet à vert. Effet vannerie garanti ! En se texturisant, avec cet effet « osier », ses damiers 3D, son croco ou son tissage jacquard, la maille Kenzo prend du relief et se réinvente à nouveau.

 

Robes pulls, pantalons et pulls ont alors autant de caractère que le désormais célèbre tigre de la marque. De nombreuses pièces se parent d’ailleurs de ses tâches, en version miniaturisée ou fluo, quand d’autres en font une rugissante calligraphie. Il faut dire que c’est par lui, le tigre, que la maille Kenzo a retrouvé son côté sauvage. En 2011, dès leur première collection pour la Maison, les deux designers new-yorkais la font en effet revivre avec leur désormais célèbre pull tigre. Un 100% laine brodée à l’effigie du félin, aujourd’hui symbole de la marque et de son renouveau. Cette saison encore, en imprimé ou en broderie, le fauve bondit dans la maille Kenzo et pourrait bien dompter notre style de ce printemps-été !