Présentation de la pré-collection automne-hiver 2014

L'éditrice de Dazed & Confused, Isabella Burley, nous présente la pré-collection KENZO automne-hiver 2014 pour célébrer son arrivée en ligne et en magasins.

 

« Presque vingt-cinq ans après sa première diffusion en 1990, la série culte de David Lynch, Twin Peaks, continue d'envoûter toute une génération. Reflet de la fascination du réalisateur pour le côté sombre qui se cache derrière l'apparente tranquilité du quotidien, cette petite ville paisible est un monde d'illusions où les apparences sont toujours trompeuses. Lynch a d'ailleurs parfaitement résumé cette idée sur l'affiche de son film Fire Walk With Me en 1992, véritable prologue de la série, par la formule suivante : « Dans une ville comme Twin Peaks, personne n’est innocent ». 

 

lire la suite

Twin Peaks a marqué notre inconscient collectif, jusque dans la façon de nous habiller, depuis les costumes immaculés de l’Agent Cooper aux Richelieu noirs et blancs d’Audrey Horne. Apparemment nous ne sommes pas les seuls, puisque la pré-collection automne-hiver 2014 de KENZO est un véritable hommage à la dualité et à la compléxité du monde fantastique de Lynch. La pré-collection, suivie d’une collaboration artistique avec David Lynch pour le défilé automne-hiver 2014, s’inspire des paysages de la région pacifique du nord-ouest des États-Unis tels que dépeints par le réalisateur mais réinterprétés et remis au goût du jour pour la génération numérique. 


Les personnages mystérieux de Lynch ont très souvent porté des vêtements à carreaux, un motif qui tient une place particulière dans le folklore américain et qui est retravaillé dans cette collection dans des tons lumineux (imaginez un néon fluo totalement nineties mixé avec l’œuvre de Dan Flavin, que Carol et Humberto affectionnent tout particulièrement). Déformant encore un peu plus ce qui nous est familier, les motifs à carreaux de la collection se combinent avec des jupes, des pulls ou des robes, traversés de zigzags rappellant l’étrange effet visuel formé par les ondes parasites qui peuvent apparaitrent sur les écrans de télévision. Les chaussures et les ceintures sont quant à elles ornées de motifs hypnotiques et optiques, comme un clin d’œil à l'étrange nature de l'oeuvre de Lynch.


 

Il y a le feu aussi. Si vous avez déjà vu la conception d’une peinture de Cai Guo-Qiang à la poudre de canon, alors vous comprenez sa nature ambiguë entre la beauté et la destruction. Dans Twin Peaks, la formule « Fire Walk With Me » est une invitation énigmatique à voyager vers l’inconnu. Carol et Humberto jouent littéralement avec le feu pour cette collection : le mot apparaît en toutes lettres sur les mailles tel un slogan, des flammes jaunes surgissent au dos des vêtements. Entre leurs mains, c’est une force à l’énorme pouvoir. 

 

 

Le jeu entre des éléments contradictoires est au cœur de cette collection. Si Carol et Humberto ont grandi sur la Côte ouest, ils explorent ici les mystères et l’étrangeté du pacifique nord-ouest. Les silhouettes de cimes montagneuses ornent les vêtements aux côtés de portes imprimées qui ne mènent nul part. Tout comme Lynch a voulu explorer l’instabilité humaine tapie sous la surface du quotidien, Carol et Humberto nous rappellent que la vie moderne est bien plus palpitante quand on repousse les limites de la réalité. »

 

Acheter la nouvelle collection pour homme et femme dans l'e-shop.