Prints of the season #6: White Noise

 

White Noise est l’un des imprimés phares de la collection femme automne-hiver 2014, un jeu avec le suspense et des effets de distorsion. 

 

 

 

 

lire la suite

Comme les autres imprimés Doors, Neon Plaid et Peaks, White Noise, c’est le cinéma de David Lynch, ses effets stylistiques, sa signature. Son œuvre a en effet inspiré la collection automne-hiver 2014 de KENZO. L’illusion vacillante des pics brisés noirs et blancs évoque des parasites sur un écran de télévision, une expérience visuelle qui, à l’ère digitale actuelle, appartient au passé. Les parasites sur un écran sont une astuce utilisée pour le générique de Twin Peaks et par la suite pour le film Fire Walk With Me en 1990. Dans le générique du début, la caméra filme des parasites sur un écran de télévision. Le nom de David Lynch est le dernier à apparaitre à l’écran, avant qu’une hache ne vienne briser le poste de télévision. Une autre source d’inspiration de White Noise est le film de 1997 Lost Highway, un thriller psychologique où le personnage principal est harcelé par le biais de cassettes vidéo le filmant à son insu, qu’il reçoit chez lui.


La parka et la jupe White Noise comportent une version miniature de l’imprimé, que l’on pourrait prendre de loin pour du pied-de-poule, tandis qu’il s’affiche en grand format sur les chaussures et les écharpes. Effet graphique garanti !