RENCONTRE AVEC DECIDA WAHLBERG, FAN DE CULTURE POP, STYLISTE ET CHORÉGRAPHE DE ROBYN.

Mardi soir, Robyn a donné un concert à la Ricoh Arena de Coventry (Angleterre), pour la première date de sa tournée avec Coldplay, lors de laquelle elle sera habillée en Kenzo. Après le concert, nous avons posé quelques questions à Decida Wahlberg, la styliste et chorégraphe de Robyn, sur le show et le travail de la chanteuse suédoise. Elle est également la fondatrice du site Web 2FACED1.com.

lire la suite

Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs du Kenzine ? Vous avez l’air d’être un peu touche-à-tout : danse, stylisme, direction artistique, séduction… tout se rejoint selon ce qu’on trouve sur vous sur Internet.
J’appartiens à la génération Y, je déteste les stéréotypes et je suis une transnationale deux-en-un qui vit à Stockholm ! Comme tous les fans de la culture pop, je cherche à la comprendre le mieux possible et à décrypter la manière dont elle affecte le quotidien moderne dans son identité. Pour moi, le style vestimentaire est un marqueur d’identité, il véhicule des symboles et s’inscrit dans un contexte. Je préfère travailler pour divers médias, j’ai mon propre style et ma propre manière d’envisager ce qui peut être communiqué par les différents canaux. Le stylisme, la direction artistique et la chorégraphie sont autant de voies possibles.

 

Comment avez-vous trouvé le concert de Robyn l’autre jour ?
Fantastique ! La Ricoh Arena de Coventry en Angleterre rassemblait 40 000 fans de Coldplay. On ressent une vibration extraordinaire dans ce genre d’endroit ! Robyn était explosive comme à son habitude, mais c’est bien sûr différent de jouer devant le public d’un autre groupe alors qu’elle avait pu se produire quelque temps avant devant 12 000 de ses propres fans au Hollywood Bowl !

 

Comment vous êtes-vous rencontrées et quelle est la nature de votre collaboration aujourd’hui ?
Nous fonctionnons de manière très naturelle. Nous avons beaucoup de points communs et nous comprenons nos références respectives. Nous collaborons surtout pour le stylisme et la scénographie/chorégraphie de ses shows mais nous parlons à peu près de tout…!
Stockholm est une petite ville. Nous nous sommes rencontrées par le biais d’un ami commun, Lojsan. Robyn m’a demandé comment je pouvais envisager d’intégrer la danse dans Body Talk, la trilogie d’albums que je m’apprêtais à sortir (c’était en 2009) et qui contiendrait pas mal d’électro. Nous avons discuté autour d’un café pendant trois heures et voilà.

 

Quelle est votre approche de la danse et comment votre stylisme dans la mode entre-t-il en résonance avec votre création chorégraphique et inversement ?
Je suis autodidacte dans le hip-hop, la house et tout ce qu’il y a entre deux, mais ma spécialité a toujours été le freestyle et l’improvisation. Ma propre danse est venue de mon corps. Bien sûr, tout le monde est différent et je recherche toujours l’expression personnelle du danseur. C’est pourquoi lorsque je m’occupe de la chorégraphie ou de la scénographie d’un spectacle, je m’intéresse aux schémas corporels propres des danseurs.

1 2