LES ARCHIVES: VESTE VAGUE ET FAUCON - Kenzine, le blog officiel de Kenzo

Vous lisez les posts de la section : Archives voir tous les posts

Load previous posts

Les fonds immenses des océans majestueux fascinent les simples mortels que nous sommes depuis des siècles : des matelots trouvèrent le repos éternel en cherchant à dompter les mers les plus sauvages, des artistes ont tenté à grand peine de rendre l’éclat et les différentes nuances d’un bleu chatoyant et les plongeurs continuent d’être enchantés par le monde des profondeurs.

lire la suite

Kenzo Takada a succombé à l’appel de l’océan. Il a traversé de nombreuses mers pour son premier voyage depuis le Japon vers la France, faisant escale dans des contrées exotiques pendant son périple. Cette aventure l’a tellement marqué qu’elle a façonné l’esthétique même de KENZO, ce mélange éclectique de cultures et d’influences, et elle est aussi devenue la pierre angulaire de plusieurs moments clefs dans l’histoire de la marque, comme en témoignent les archives. Nous avons en effet trouvé une chemise d’homme de la fin des années quatre-vingt qui comporte un imprimé poisson oversize, ainsi que le logo vague qui était utilisé pour les jeans KENZO. L’étiquette du denim comportait ainsi un motif ressemblant à la célèbre série d’estampes reproduisant des vagues de l’artiste japonais Katsushika Hokusai.


 

 


Carol et Humberto ont toujours eux aussi été conscients de l’attrait puissant qu’exerce l’océan. Dans leur Californie natale bordée par l’immense océan Pacifique, ils ont pu observer le flux et le reflux des marées, ainsi que la délicatesse de l’environnement qui héberge la vie marine. C’est donc en toute logique que la vie aquatique serve de tremplin pour la collection printemps-été 2014. Cette dernière explore de façon innovante le motif de la vague et elle est dominée par les bleus vibrants. Un poil irrévérencieux, les pantalons larges sont en soie laquée moirée, en hommage au merveilleux monde marin qui a inspiré la collection dans son ensemble.


 


La mode peut être utilisée comme une tribune puissante pour sensibiliser le public et Carol et Humberto espèrent aider à faire prendre conscience des effets dévastateurs de la surpêche, grâce à leur partenariat avec la Blue Marine Foundation. Le thon rouge, la truite arc-en-ciel, le marlin et le mérou sont quatre espèces de poisson actuellement protégées par la fondation, mais il est crucial de continuer le combat. La collection printemps-été 2014 présente le nouvel imprimé fish « next generation » de KENZO : accrocheur, il s’enhardit cette fois-ci d’un message essentiel, « No Fish No Nothing ». 

La longue jupe plissée est l’un des incontournables de KENZO depuis toujours, et la belle laine légère de celle-ci en faisait un modèle confortable et pratique – notre combinaison coup de cœur ! Mais cette jupe était proposée avec un haut assorti, comme une autre combinaison, en l’occurrence une blouse baba-cool du début des années 80. Comme trempée dans l’acide, la couleur de l’ensemble s’affadit du haut de la blouse jusqu’à la taille, avant de retrouver toute sa vivacité vers le bas de la jupe, offrant à la silhouette la touche finale parfaite et à l’ensemble ce cachet irrésistible qui caractérise tant de pièces exhumées des archives KENZO.

lire la suite

1 2

Cet ensemble jupe et haut plissés de la collection Kenzo Printemps-Eté 1976 s’inscrit de nouveau pleinement dans l’héritage de Kenzo. À l’époque, il traduit l’adhésion totale de Kenzo au look des années soixante-dix, folles et colorées. Le top, avec ses fines bretelles et ses pompons sur les côtés ; la jupe nouée à la taille par un cordon, couvrant les pieds mais dénudant le nombril ; le mélange de couleurs vif, tantôt harmonieux et tantôt criard ; les multiples couches plissées...Tout semble a priori composer une ode baba aux seventies (avec tout le respect que nous leur devons).

 


 

lire la suite

Mais voyez de plus près les couleurs et la finesse des plis. Le souci du détail et l’attention portée aux matières – tout de même : les pompons sont faits main – offrent à cet ensemble une place à part, même dans les archives Kenzo, pourtant vastes et intensément colorées.

Cette chemise bleue boutonnée pour homme de la collection printemps/été 1988 de Kenzo arbore un imprimé poisson qui rappelle une fois de plus les impressions à partir de blocs de bois de l’ancien Japon. Cette fois, elle adopte le style plus réaliste, presque scientifique, d’artistes japonais. Mais le poisson est également une composante intéressante des gros imprimés des années 1980 et la chemise a finalement rappelé la chemise hawaïenne, avec un imprimé poisson sur un superbe coton bleu léger. Ludiques et disparates, ces influences créent ensemble quelque chose d’à la fois unique et parfaitement dans le temps en 1988.

lire la suite

Nous sommes partis fouiller au plus profond des Archives Kenzo pour exhumer de l’histoire de la maison les pièces les plus drôles et les plus folles et partager avec vous nos découvertes ici, sur le blog. L’une des premières pièces à avoir retenu notre attention fut cette veste pour femme croisée de la collection Printemps-Eté 1981. La vague déferlante qui apparaît sur l’avant de la veste est reprise autour des manches et dans le dos, où un faucon bleu la survole de si bas qu’il se fond presque dans les vagues. Cette pièce s’inspire des estampes japonaises du 18ème siècle, et en particulier de la célèbre « Grande Vague au large de Kanagawa », de l’artiste Katsushika Hokusai. Elle illustre parfaitement les débuts de Kenzo Takada, lorsque le couturier s’attachait à combiner les styles japonais et parisien pour créer des choses totalement originales.

 

lire la suite