Kenzopedia #2 : B comme... Bleu - Kenzine, le blog officiel de Kenzo

Vous lisez les posts de la section : Blue voir tous les posts

Load previous posts

Aujourd'hui, nous souhaitons partager avec vous quelques règles à suivre pour consommer du poisson tout en respectant l'environnement et nous aider du même coup à lutter contre la surpêche !

lire la suite

Quand vous achetez des produits de la mer, assurez-vous de leur provenance (consommer local ne signifie pas forcément respecter l’environnement). Une fois que vous en connaissez la provenance, référez-vous à  un guide tel que MCS fishonline au Royaume Uni ou Monterey Bay Seafood Watch aux Etats-Unis ou le guide WWF pour les autres pays. Ces sources d’informations sont à la fois fiables et excellentes, vous y trouverez de nombreuses références.

Vous pouvez également télécharger des guides sur votre portable ou votre ordinateur, ou acheter des mini-guides de poche que vous pouvez avoir sur vous quand vous allez au restaurant ou au supermarché.

Si vous souhaitez savoir quels sont les restaurants qui font des erreurs pour oeuvrer à la conservation des stocks en Angleterre, en France, en Espagne, aux Etats-Unis, en Belgique ou en Suisse vous pouvez également consulter le site www.fish2fork.com.

 

Quelle que soit la façon dont vous cherchez à obtenir ces informations, connaître la provenance des produits est une excellente habitude à prendre. Vous pourrez montrer au poissonnier, au commerçant ou au restaurateur que vous voulez savoir s’ils connaissent la provenance de leurs produits et si cela fait partie de leurs préoccupations.

Prenez l’habitude de demander à ce que davantage d’informations sur la provenance des produits de la mer figurent sur les étiquettes des produits ou sur les menus.
Demandez à ce qu’il y ait plus de détails quant aux méthodes de pêche sur les étiquettes des produits ou sur les menus. C’est votre droit en tant que consommateur de le savoir !
Vous ne devriez pas consommer une espèce qui a une note de cinq sur la liste rouge des poissons à éviter selon MCS, sur la liste des espèces à éviter de Monterey, ou sur la liste rouge de WWF.
Cela va de l’anguille européenne au thon rouge de la Méditerranée ou de l’Atlantique et concerne certains stocks de cabillaud, l’empereur et toutes les espèces de poissons d’eaux profondes, ainsi que les petits poissons blancs.

La solution consiste à varier votre consommation, en choisissant des espèces de poisson différentes.
Aidez-nous à combattre la surpêche en en parlant autour de vous. C'est maintenant ou jamais !

Pour voir de quelle façon l'organisation avec laquelle nous avons choisi de nous associer aide à protéger les océans, visitez son site : www.bluemarinefoundation.com
 

Le déclin des océans est le problème environnemental le plus inquiètant du siècle mais il est possible de résoudre cette crise avec des actions concrètes dans les 20 prochaines années.  Nous avons listé quelques informations que vous devriez connaître concernant la surpêche. Faites passer le message !

lire la suite

1. En 2013 les stocks de bar anglais étaient au plus bas depuis 20 ans. 

2. Un quart de la population mondiale de requins et de raies est menacée d'extinction. 

3. 107 espèces de raie sont classées comme menacées.

4. Les baleines, dauphins et marsouins sont menacés par la surpêche. 

5. La pêche pirate concerne 20% des stocks mondiaux et 50% des stocks vendus sur les marchés ou par les pêcheries dans la monde. 

6. Plus de 85% de la pêche mondiale atteignent ou dépassent les limites biologiques et nécessitent des plans de gestion stricts pour être restorés. 

7. Plus de 40 espèces marines que l'on trouve actuellement en Méditerranée pourraient diparaître dans les prochaines années. 

8. 82% des stocks de poisson en Méditerranée sont en surpêche. 

9. Actuellement, 63% des stocks de poisson de l'Atlantique sont en surpêche.

10. Le cabillaud de la mer du Nord atteint l'âge de la reproduction à 4 ans. L'âge auquel ils sont capturés en moyenne est de 1,6 an.

11. Les estimations des scientifiques suggèrent que 93% du cabillaud de la mer du Nord sont capturés avant de s'être reproduits. 

12. La flotte européenne a une capacité de pêche estimée à deux à trois fois le niveau conseillé.  

13. La surpêche se produit lorsque les poissons et les autres espèces marines sont capturés sans avoir eu le temps de s'être reproduits. 

14. Depuis 1950 une pêcherie sur 4 a fermé à cause de la surpêche.

15. En 1938 on pêchait 5 fois plus de poisson qu'actuellement.

16. Toutes les espèces de tortues marines sont actuellement menacées d'extinction ou en voie de disparition.

17. La surpêche engendre des coûts de 50 milliards de dollars chaque année.

18. La biomasse de grands poissons dans nos océans équivaut à 10% de ce qu'elle était avant les années 90.

19. Pour chaque kilo de crevette pêché au chalut, on estime à 20 kg les pertes, jetées par-dessus bord, le plus souvent mortes.

20. Plus de 100 millions de requins sont tués chaque année.
 

Découvrez notre série "No Fish No Nothing", photographiée par Laetitia Hotte et la ligne de produits développés pour accompagner les nombreuses initiatives de la Blue Marine Foundation (BLUE) : des sweatshirts et de tee-shirts au slogan « No Fish No Nothing ». Cliquer ici pour voir les modèles femme ou pour homme.

lire la suite

Photographe : Laetitia Hotte
Assistée par Yannick D'Orio

Set design: Camille Lebourges
Maquillage : Anthony Reel
Coiffure : Kazuko @ Sybille Kleber
Stylisme : Annabelle Lacuna
Assistée par Jacquelyn Wellington
Mannequins : Eleonora @ Viva et Max @ Bananas 

 

Couleur récurrente de la palette KENZO, le bleu domine les collections printemps-été.

lire la suite

Plutôt pastel ou roi dans la collection resort, qui célèbre une certaine nonchalance solaire, il opère une transition subtile avec celui du ciel de la collection automne-hiver 2013. Il se durcit pour adopter le ton plus militant et néo-punk des collections printemps-été, pour aller vers des nuances marines plus profondes et plus sombres, parfois Klein.