GREETINGS FROM! Ho Chi Minh City - Kenzine, le blog officiel de Kenzo

Vous lisez les posts de la section : Humberto Leon voir tous les posts

Load previous posts

Paris, je t’aime. Carol Lim et Humberto Leon sont amoureux de la capitale française et pour le défilé KENZO homme printemps-été 2015, ils ont voulu partager leur amour avec leurs invités venus du monde entier. Personnalités, rédacteurs et rédactrices, acheteurs et membres de la famille ont traversé Paris en voiture pour se rendre au Pont Alexandre III, le pont doré non loin du Grand Palais, où ils ont été conduits jusqu’aux berges. Une estrade jaune canari, avec des bancs assortis, avait été érigée sur le quai en contrebas du pont, avec la Tour Eiffel se dressant fièrement à l’horizon. 

lire la suite

Des parapluies transparents KENZO ont été distribués aux invités et ont fini par former un toit en forme de champignon au-dessus de la plateforme jaune, tandis que des membres de l’équipe tout de noir vêtus nettoyaient le podium en épongeant la pluie grâce à des serpillières orange. L’effet graphique était assez incroyable.


Le tout nouveau collaborateur de KENZO, le duo électro Disclosure, a assuré la musique du défilé et a ouvert le show avec le morceau Loijy de Giulio Franceschelli au rythme lancinant. La musique a duré un moment sans que quoi que ce soit ne se passe sur le podium, tout le monde retenait son souffle. Puis les mannequins sont apparus, traversant le Pont Alexandre III en une ligne solennelle, les couleurs pastel de la collection ressortissant sous la pluie. Un murmure enthousiaste a alors parcouru les rangs. Chaque mannequin se frayait un chemin vers les escaliers et les berges, puis faisait un tour du podium avant de disparaître en haut des escaliers vers le pont. Un véritable moment épique. Lors du final, le morceau de Disclosure 'When a Fire Starts to Burn' n’a fait que rendre ce moment encore plus fort.

« J’avais envie d’offrir la Tour Eiffel aux invités », a déclaré Humberto backstage. Carol, qui attend un heureux événement, n’était pas aux côtés d’Humberto pour ce show.  « Chaque fois que l’on est à Paris, c’est tellement excitant de voir la Tour Eiffel, mais parfois on n’en a pas l’occasion, donc je me suis dit, ‘Et pourquoi pas ?’ Cette saison, j’ai vraiment envie que tout le monde puisse avoir la possibilité de la voir’. » Inspirée par le premier séjour à Paris du duo et le style des Parisiens, la collection a mis en avant des images symboliques de Paris, telles que la réplique de la Statue de la Liberté, clin d’œil à la patrie de Carol et Humberto. Les mots « KENZO PARIS » ornent le dos des vestes. « Je voulais quelque chose qui soit par essence vraiment beau. Le vieux rose, le bleu ciel et le vert amande sont pour moi des couleurs splendides, superbes », a expliqué Humberto.  

Avec au premier rang des invités tels qu’Alex Kapranos et Paul Thomson de Franz Ferdinand , Joe Jonas, Woodkid et Jesse Metcalfe, et l’acteur Theo Cholbi qui a fermé le défilé, le show a permis aux visiteurs internationaux de goûter à toute la quintessence parisienne qu’Humberto souhaitait partager. Des motifs à pois et à rayure graphiques rendent hommage à l’excentricité de la garde-robe du Parisien tandis que l’élégance des pantalons chinos et des pulls ajustés dans les tons pastels en incarnent l’authenticité. « L’hommes parisien est toujours en costume, et puis il monte sur sa vespa en parka, et j’adore cette idée », confia Humberto, faisant référence au motif motocross, détail qui parcourt la collection. 

« Cela fait maintenant trois ans que je suis ici et j’ai voulu aborder cette collection avec un œil nouveau sur Paris. J’ai songé à ce que Kenzo Takada a pu penser quand il est arrivé à Paris la première fois en 1969 », a déclaré Humberto à propos du fondateur de KENZO, qui était présent au défilé. « Ainsi, cette collection m’a permis de revisiter mon premier voyage à Paris, de revivre tout ce que j’aime dans cette ville, d’en refaire l’expérience », a-t-il observé. L’invitation au défilé était d’ailleurs un porte-clef comportant une Tour Eiffel miniature, que les invités pourront garder. Du ciel parisien nuageux qui offrait une toile de fond spectaculaire au défilé, jusqu’au dôme du Grand Palais qui se dressait majestueusement au-dessus des statues du pont, Paris n’aurait pu être plus beau pour l’hommage de KENZO. Parce que Paris, c’est comme ça : même sous la pluie, Paris, c’est hot. 

 

Voir la collection printemps-été 2015 ici.

Malgré la pluie,les fidèles de la marque étaient au rendez-vous, qu’ils soient nouveaux ou de la première heure, sous le Pont Alexandre III à Paris pour découvrir le défilé homme ce matin. Parmi eux se trouvaient Jo Jonas, Jesse Metcalfe, Alex et Paul de Franz Ferdinand et Woodkid. Encore une fois, Kenzo Takada nous avait honorés de sa présence.

 

lire la suite

En haut: Jo Jonas, Cara Santana and Jesse Metcalfe.

 

à droit: Kenzo Takada

Pierpaolo Ferrari de Toiletpaper et Vrinda Mehta 

Yoann Lemoine (Woodkid)

Paul Thomson et Alex Kapranos de Franz Ferdinand avec Humberto Leon

Alex Badia de WWD

Caroline Issa (TANK magazine) et Jefferson Hack (Dazed Group)

Filep Motwary a capturé en photo quelques instants pendant lesquels le jury rencontrait les 10 finalistes mode du Festival de mode et de photographie d'Hyères.

lire la suite

De gauche à droite : Jean-Pierre Blanc ; Carol Song ; Pamela Golbin ; Jay Massacret ; Chloë Sevigny ; Humberto Leon ; Jaime Perlman ; Carol Lim ; Spike Jonze ; Eric Wilson and Maida Gregory (directrice artistique des défilés).

De gauche à droite : Jaime Perlman, Pamela Golbin, Humberto et Carol, pendant la présentation des dix finalistes.

Spike Jonze, en pleine lecture des biographies des finalistes.

 

Chaque finaliste a bénéficié d'une équipe de mannequins afin de construire et parfaire des relations avec leurs "muses" de trois jours. Les créateurs ont présenté leurs collections et inspirations au jury qui leur ont posé en échange quelques questions. Plus tard dans la journée, ils ont eu la chance de pouvoir présenter à la presse, aux festivaliers ainsi qu'au public leurs collections lors d'un défilé organisé par la directrice de casting Maida Gregory.

Présentation au jury de la collection de Kenta Matsushige.

 

Le jury du Grand Prix avec Jean-Pierre Blanc et Maida Gregory.

Présentation au jury de la collection de Yulia Yefimtchuk.

Jaime Perlman et Chloë Sevigny.

Présentation au jury de la collection de Coralie Mirabelle.

Chloë Sevigny.

Spike Jonze et Kenta Matsushige en discussion dans le showroom des créateurs.

Le festival d'Hyères vient tout juste de commencer et le soleil brille sur la Villa Noailles ! En ce moment, les dix créateurs présentent leur collections au jury du Grand Prix mode...

lire la suite

...En parallèle, les photographes et les artistes exposants finissent les dernières retouches de leurs installations avant l'ouverture au public. Le jury du Grand Prix de la Mode 2014 est composé de :

 

Carol Lim et Humberto Leon, présidents du jury.


Maurizio Cattelan, artiste et membre fondateur de TOILETPAPER, à qui l’on doit notamment nos campagnes automne-hiver 2013 et printemps-été 2014.


Pamela Golbin, commissaire générale Mode et Textile des Arts Décoratifs de Paris


Spike Jonze, réalisateur américain et ami de la maison.

 

 

Jay Massacret, Senior Fashion Editor des magazines V et Vman et collaborateur de KENZO.


Jaime Perlman, directrice artistique du British Vogue.


Chloë Sevigny, actrice et amie de la maison.

Carol Song, directrice des achats d’Opening Ceremony, prestigieuse enseigne fondée par nos directeurs de création en 2002.

 

Eric Wilson, directeur mode du magazine InStyle US.

 

 

Rencontrez les 10 finalistes en lice pour le concours mode ici. 

KENZINE continuera de vous donner des news en direct d’Hyères pendant tout le weekend. Suivez-nous également sur Twitter et Instagram @Kenzo tout le weekend!

Humberto et Spike Jonze réunis à Paris samedi dernier pour un dîner KENZO qui célébrait la sortie française de "HER".  

lire la suite

Découvrez la bande-annonce.

 

KENZOSKY CONTEST

Nous sommes heureux d’annoncer les gagnants du concours Instagram #KENZOSKY.


Durant tout l’été nous vous avons demandé de nous envoyer vos plus belles images de ciel inspirées par notre imprimé Sky de la collection automne-hiver 2013. Vos photos étaient géniales ! Nous avons parcouru toutes les photos taguées #kenzosky ce qui nous a permis de voyager à travers le monde et de découvrir la grande créativité de notre inspirante communauté Instagram.
Voilà les gagnants soigneusement sélectionnés par Carol et Humberto. Merci encore pour votre participation et si vous ne nous suivez pas encore sur Instagram c’est l’occasion ! Rejoignez-nous ici : @kenzo.

 

Bravo à notre grande gagnante Monica Martins (@monicamartins) de Rio de Janeiro, qui a donc gagné notre sweatshirt « Day Clouds » grâce à son incroyable photo. Voici ce que nous Monica nous dit à propos de sa photo :

lire la suite

“J’ai pris cette photo au parc de Caracol à Canela, près de Gramado dans la région du Rio Grande do Sul, où mon mari était juge de l’un des plus grands festivals de film brésilien. Lorsque nous sommes allés sur le balcon, alors que tout le monde regardait plutôt vers en bas, j’ai levé la tête et remarqué cette fenêtre vers le ciel qui m’a permis de faire cette photo.


Carol et Humberto nous expliquent leur choix : C’est une sublime photo du ciel et on adore le fait qu’on soit obligé d’y retourner, de passer quelques secondes à la regarder pour comprendre vraiment  de quoi il est question. C’est ce que l’on essaye justement de faire aussi dans notre travail.

 

Les gagnants suivants ont eux aussi été sélectionnés par Carol et Humberto et ont remporté notre coque iPhone 5 "Day Clouds" :

Laura Miano (@lauramiano) de Melbourne en Australia :


“J’ai pris cette photo pendant mon road trip à Byron Bay. J'étais avec une amie et nous nous étions réveillées à 5h du matin ; lorsque nous sommes sorties nous avons été accueillies par ce magnifique lever de soleil !“

Julie Lours (@julielours) de Montréal au Canada :


“19 juillet 2013, 20h, Toronto, Canada. Toronto a été le témoin d'un ciel surréaliste. Après un orage fracassant, une ambiance post-apocalyptique s'est installée dans la ville, l'atmosphère s'est teinte de jaune, les nuages donnaient l'impression de sortir du ciel... Il était temps d'aller boire une bière. J'ai dégainé mon iphone tout rouillé qui a tout de même réalisé l'exploit d'immortaliser ce moment mystérieux.“

Christian Scharf (@torrent_av) de Stockholm en Suède :


“Cette photo a jailli de mon imagination juste après une visite dans la section d’art modern de la National Art Gallery, avec la pièce plus que géniale dédiée aux sculptures de Calder. Elle montre un petit bout du bâtiment triangulaire de l’aile ouest et le ciel bleu de Washington. La partie plus sombre de cette photo reste un mystère pour moi, je ne sais absolument pas d’où elle vient !“

Nicolas Talon (@nicolas_heel) de Rhode Island aux Etats-Unis :


“J'ai pris la photo dans un champ pas très loin de chez moi (Aube). J'ai toujours rêvé d'aller aux États Unis et mon rêve s'est réalisé le 8 août 2013, puisque je vis pour 1 an aux USA avec le programme d'échange AFS dans le Rhode Island.“

Homs Padrisa Carme (@carmehomp) de Barcelone en Espagne :


"J’ai pris cette photo à Collioure en France pendant les vacances de Pâques en avril dernier. C’était un voyage plein de belles photos entre les routes de Barcelone, Cadaques, Cap de Creus et Collioure. C’était une jolie semaine pluvieuse mais très plaisante qui me laisse de très bons souvenirs !"

Pauline Alexia (@blogenbeaute) de Paris :


“Un soir de printemps, sur mon petit balcon parisien... La magie du ciel opère.“

Jorge Fuentes Cervantes (@georgefuentesc) de Mexico au Mexique : 


“J’ai pris cette photo pendant une pause durant l'une de mes journées très chargée de cet été, j’ai vu le ciel et ça m’a donné l’impression de voler : )“

Jenny Remy (@remysreflections) de New York aux Etats-Unis

Steven Singorahardjo (@ssingorahardjo) d'Indonésie

Tyler Snyder (@tylerjsnyder) d'Houston aux Etats-Unis

Des dizaines d'yeux vous regardent !

lire la suite

Cette semaine, nous vivons de longues journées, en vue de la nouvelle vague californienne qui doit frapper notre show printemps-été ce dimanche. Dans le studio, c'est le calme avant la tempête et le nouvel album de Mazzy Star, l'incarnation de la musique californienne nonchalante, tourne en boucle.

 

 

lire la suite

17 ans sont passés depuis leur dernier album, "Among My Swan" sorti en 1996 et ce nouvel album rassemble des morceaux enregistrés au fil des ans depuis. Il mêle du blues psyché, de la slide guitare que l'on retrouvait déjà sur "She Hangs Brightly" en 90 et qui le rendait si cool, des sons d'orgues à vous briser le coeur, typiques de l'album "Among My Swan" et, de façon plus surprenante, des sons plus raffinés et élégants aussi. Le nouveau single de l'album - "California" - rend hommage à l'état où nous avons grandi, et d'où viennent aussi les Mazzy Star. On peut sentir cette brise salée et réconfortante qui vient du Pacifique jusqu'au sommet des collines et nous donne des frissons sous le soleil brûlant du désert. Seuls L.A. et Mazzy Star peuvent nous faire ressentir ça !

 

Pour profiter pleinement de l'esprit français et des vacances à rallonge, on a ajouté une étape à notre voyage au Vietman ! Direction le Japon avec quelques jours à Tokyo et Osaka, pour encore plus de bonheur culinaire, de shopping et d'explorations de temples.

 

lire la suite

A Osaka, on a visité cet aquarium inoubliable où l'on a vu un requin-baleine, on est montés sur la grande roue haute de 112 mètres pour un tour de 17 minutes, on a profité de la vue à couper le souffle du chateau (avec son Shachihoko-chan dont on vous a parlé hier) et dégusté un okonomiyaki typique, cuit sur une couche de yakisoba. On adore Tokyo mais on se fait toujours plaisir à Osaka !

 

"En France, nous avons la chance de pouvoir faire un break assez long pour les vacances d'été et, en général, pour nos vacances on opte souvent pour une petite aventure. C'est dans cet esprit qu'on a choisi Ho Chi Minh City, au Vietnam, pour aventure surtout culinaire ! 

lire la suite

Difficile de trouver cuisine plus variée, inventive et délicieuse que la cusine vietnamienne dont on aime tous les plats ! (Même la bière est dingue ! Hum... La 333 d'Hanoi !). A Ho Chi Minh City on a exploré les marchés où on a eu tout le temps de chercher les meilleurs pho et rouleaux de printemps ou les meilleures soupes de lotus en dessert ! En plus de manger, on a quand même exploré la rivière et visité un temple flottant impressionnant (photo ci-contre), entièrement décoré de morceaux de poterie brisés".

Humberto