JUNGLES OF THE WORLD #1: TREK EN THAÏLAND - Kenzine, le blog officiel de Kenzo

Vous lisez les posts de la section : Jungle voir tous les posts

Load previous posts

Troisième chapitre sur les jungles de ciel : l’observatoire de Narrabri. Situé en Australie, dans la Nouvelle-Galles du Sud, sur les rives de la rivière Namoï, berceau des aborigènes, l’observatoire abrite L'Australia Telescope Compact Array (ATCA). 

 


 

lire la suite

Parmi ses 6 antennes ou soucoupes de 22m de diamètre, cinq d’entre elles sont posées sur des rails afin qu’elles puissent être orientées à l’envie, pour un accès à l’hémisphère sud quasi-total, depuis 25 ans, 365 jours par an, 24h/24. Les six fonctionnent ensemble comme un seul télescope et simulent une antenne unique d’un diamètre de six kilomètres. Le fait qu’elles fonctionnent toutes ensemble leur permet de pouvoir atteindre une partie du ciel encore supérieure et très détaillée. L’ATCA est le radiotélescope le plus évolué de l’hémisphère Sud.


Narrabri peut être rejoint par la route, les airs, les rails ou en bus, à partir de Sydney. Un lodge de 13 chambres a été prévu pour accueillir les visiteurs.
Plus récemment, ce serait d’ailleurs ces fameuses antennes qui auraient attiré les Daft Punk de ce côté-là du globe pour la première écoute mondiale de l’album « Random Access Memories » au Wee Waa festival, situé dans les environs de l’observatoire !

Continuons notre exploration du ciel... Le 13 mars dernier, le plus grand observatoire du monde, le télescope Alma (Atacama Large Millimeter Array), a été inauguré sur le plateau d’Atacama, qui longe en quelques sortes la Cordillère des Andes, dans l’un des déserts les plus arides du monde, au nord du Chili. 

lire la suite

C’est justement cet air très sec, combiné à une très faible pollution lumineuse, qui permet une observation hors-du-commun.
Alma est constitué de pas moins de 66 antennes de 12 mètres de diamètre en forme de soucoupes. Comme à Narrabri, ces antennes fonctionnent ensemble, pour arriver à une puissance commune qui équivaut ici à un télescope de 16km de diamètre.


Après 10 ans de travaux et un financement commun à l’UE, aux USA et au Japon, Alma a finalement vu le jour et le résultat est effectivement sans égal... D’abord parce qu’il est le seul télescope à pouvoir « voir » entre les étoiles et qu’en observant cette matière cachée et inconnue, les astronomes rêvent de pouvoir percer l’énigme de la naissance de la vie sur terre. Egalement parce qu’Alma a une portée si puissante qu’il a le pouvoir de pouvoir remonter dans le temps et observer les premières galaxies. Nul doute que le site devrait nous amener des réponses sur notre place dans les étoiles…

Le ciel est notre playground pour la pré-collection femme et la collection homme automne-hiver 2013 et Carol et Humberto ont transposé la jungle dans les nuages. L’occasion pour nous de revenir sur des endroits inspirants, liés au ciel…

 

lire la suite

Le Griffith Observatory est l’observatoire astronomique de Los Angeles. Il a été construit en 1935 et tient son nom du Colonel Griffith qui a légué à la ville le terrain sur lequel il se trouve afin qu’il y soit construit un observatoire et un planetarium, en 1896, afin que ce lieu puisse être accessible au plus grand nombre. Situé sur la face sud du Mont Hollywood, à 300 mètres d'altitude, c’est un endroit qui rassemblent autant les touristes que les habitants de la ville, pour ses expositions, comme pour  son panorama qui surplombe la ville jusqu'à la baie de Santa Monica et l'Océan Pacifique.


Le bâtiment, de style art déco et égyptien, a été rénové et le lieu a rouvert ses portes au terme de quatre ans de travaux, en 2006. Plus de 70 millions de personnes ont visité l'observatoire depuis son ouverture.
Le bâtiment fait aujourd’hui partie de la mythologie de la ville. Il apparaît dans plusieurs films parmi lesquels La Fureur de vivre (1955), Terminator (1984), Bowfinger (1999) ou Terminator Salvation (2009), des clips (Paula Abdul, 2Pac) et est représenté sur la pochette de l’album Untitled des Byrds.

Dans la jungle, terrible jungle, le lion est mort ce soir...

Parés pour la danse de la jungle avec ce tee-shirt brodé !

 

lire la suite

Après Singapour, faisons escale en Afrique pour poursuivre notre exploration des jungles du monde, thème central de notre collection printemps-été 2013. Parcourir le fleuve Zambèze en canoë  est une façon originale d'admirer la faune et la flore.  

lire la suite

Long de 2 750 kilomètres, le Zambèze est le quatrième fleuve du continent. Il traverse la Zambie, l’Angola, la Namibie, le Zimbabwe et le Mozambique. On le connaît notamment pour ses chutes parmi les plus grandes du monde : les chutes Victoria, découvertes par l’explorateur écossais David Livingstone et renommées en l’honneur de la reine.
Le safari en canoë permet une exploration calme et lente, ce qui laisse tout le temps d’être attentif au paysage. Si le safari n’est pas de tout repos, les efforts sont souvent récompensés puisqu’il n’est pas rare de pouvoir apercevoir les éléphants, buffles, zèbres, singes, impalas ou girafes qui viennent s’abreuver ainsi qu’une immense variété d’oiseaux comme le héron ou le pélican.


Mieux encore, le safari en canoë offre une vue imprenable sur les hippopotames, crocodiles et  sur les nombreux poissons qui apparaissent et disparaissent sous l’eau, aussitôt vus !
Deux itinéraires sont conseillés. Un premier sur le haut Zambèze en suivant les frontières avec la Namibie et le Zimbabwe pour arriver en fin de périple aux vertigineuses chutes Victoria. Le second qui traverse  le parc national du bas Zambèze, situé entre les lac Kariba et le lac Cahora Bassa, qui se fait  au gré de petites îles  différent chaque jour.

Après l’Amérique du Sud, faisons escale en Asie à nouveau et poursuivons nos explorations des jungles du monde, cette fois à travers un safari des plus originaux.   

lire la suite

Le zoo de Singapour, situé à la lisière de la forêt tropicale est le premier à proposer un safari de nuit. Le rythme y est d’ailleurs respecté pour que les animaux soient actifs la nuit, comme dans la nature. Officiellement ouvert en 1994, il loge plus de 120 espèces, divisées en huit zones géographiques. Des montagnes de l’Himalaya, au subcontinent indien, royaume des biches, des lions, des ours ou des hyènes, du continent indien où règnent les en maîtres les tigres et les éléphants à l’Afrique équatoriale où se mêlent girafes, zèbres et onyx et jusqu’à la rivière népalaise des rhinocéros… La visite est plus qu’exhaustive !   Il est possible de faire une visite en tram mais nous vous conseillons de parcourir le parc à pied, en suivant la piste du kangourou, du léopard ou dans les traces d’un félin. Vous pourrez admirer ainsi à votre rythme les animaux dans l’obscurité, éclairés seulement par une lumière qui rappelle  celle de la lune. Aucun d’entre eux n’est parqué en cage, ils sont simplement séparés du public par des barrières naturelles. Du coup, la distance n’est pas marquée comme à l’accoutumée et l’on a presque l’impression de contempler des animaux à l’état sauvage.   A noter que le flash est bien sûr interdit pour ne pas gêner les animaux donc penser à prendre un très bon appareil si vous voulez ramener de jolis clichés !

Quittons l’Inde pour nous rendre vers des terres un peu moins familières à nos dernières collections KENZO. Direction le Brésil ! 

lire la suite

Les plages et le carnaval ne sont pas la seule richesse brésilienne, loin de là. Il n’y a qu’à se rendre dans le Pantanal, une lande de terre tropicale dans l’Ouest du pays pour s’en rendre compte. De la jungle urbaine à la jungle amazonienne, il n’y a qu’un pas… Ou presque.  

La région est connue pour être la plus grande plaine inondable de la planète… D’où une faune et une flore particulièrement riches. Les safaris éco-touristes sont nombreux au départ des villes de Corumba, Miranda ou Coxim et l’animal le recherché de ces explorateurs de quelques jours est sans nul doute le jaguar, le plus gros mais aussi le plus beau félin des Amériques !  

La recherche du jaguar se fait majoritairement en bateau. Que vous soyez assez chanceux pour croiser le regard jaune de ce gros chat ou non, le voyage ne vous décevra pas. Il vous donnera tout de même l’occasion de voir de plus près les loutres géantes, les anacondas ou les caïmans. A pied ou à cheval avec les cow-boys du Pantanal, vous pourrez également apercevoir de nombreux singes hurleurs, perroquets, toucans, capucins ou tapirs. Sans oublier bien-sûr de déguster feijoada, churrasco ou autre moqueca !

Continuons notre périple en Inde, sur les traces de Rudyard Kipling, à la recherche de notre animal-mascotte : le tigre ! 

lire la suite

C’est dans la région de l'Uttarakhand, région indienne bordée par le Tibet et le Népal, que nous nous rendons. Le parc national Jim Corbett porte le nom d’un chasseur légendaire de tigres mangeurs d’hommes qui, repenti, consacra la seconde partie de sa vie à œuvrer pour la préservation de l’habitat naturel des félins sauvages et créa la première réserve indienne et le sanctuaire Sonanadi. Le sanctuaire et le parc national forment la réserve des tigres Corbett.

 

Cette destination d’éco-tourisme abrite un grand nombre des tigres sauvages de la planète, soit 168 tigres qui se partagent plus de 1300 m2. Le parc fait partie du Project Tiger, lancé en 1972 pour protéger le tigre royal du Bengal. En effet, en 1900, on comptait encore entre 40 et 50 000 individus et en 2007 la population des tigres en Inde était tombée sous la barre des 1500. Malgré tout la récente mobilisation internationale laisse à penser que le tigre ne court pas encore à la disparition.

 

Et si les tigres ne pointent pas le bout de leurs museaux, vous aurez tout de même de grandes chances d’apercevoir des éléphants, des paons, des écureuils volants ou même un pagolin, petit fourmilier à écailles qui ressemble un peu à un tatou !

Vous vous en êtes rendu compte depuis janvier, la jungle été notre source d’inspiration principale pour la collection KENZO printemps-été 2013 ! Tout a commencé avec un voyage en Thaïlande dont nous vous avons parlé hier mais nous avons pensé que quelques idées de voyages autour du monde pourraient vous inspirer autant que nous. Aujourd’hui, petit clin d’œil à notre collection femme automne-hiver pour un voyage en Inde auprès des éléphants !

 

 

lire la suite

Aristote disait que “l’éléphant est la bête qui dépasse toutes les autres par l’intelligence et l’esprit”. En France, on parle d’ailleurs de "mémoire d’éléphant". En Inde, il est associé au Dieu de la sagesse Ganesh, à la tête d’éléphant, il évoque la puissance et la force et compte parmi les animaux sacrés.

 

L’éléphant d’Asie est plus petit que son cousin africain, ses oreilles, ses défenses et sa trompe diffèrent également. Si vous souhaitez partir en safari et l’admirer de près, oubliez le tour à dos d’éléphant décevant réservés aux touristes et préférez les observer dans leur habitat naturel ! En Inde, on estime encore à 25 000 le nombre d’éléphants, les chances de pouvoir les croiser sont donc assez élevées, notamment en Inde du Sud, dans le parc national de Nagarhole, qui devrait bientôt devenir patrimoine mondial de l’UNESCO. Ancienne réserve de chasse des rois de la dynastie de Wodeyar, le parc est devenu un sanctuaire naturel en 1955 et un parc national en 1988.


A voir aussi : le dernier marché aux éléphants, qui a lieu chaque année le 24 novembre à la foire de Sonepur. En 4 jours, 200 à 300 éléphants sont vendus chaque année sur ce marché gigantesque, ce qui donne lieu à des célébrations traditionnelles et des danses.

C’est au cours d’un voyage dans la jungle thaïlandaise que nous est venue l’inspiration de la collection KENZO printemps-été 2013. Avec les premiers rayons de soleil, nous avons eu envie de réveiller vos désirs de voyages estivaux et partager quelques souvenirs avec vous !


 

lire la suite

Animaux sauvages rares, plats aux saveurs subtiles et temples khmers se côtoient dans une jungle pas si inhospitalière, entre lacs et montagnes. Pensez d’abord à être en bonne condition physique avant de partir car la route est sportive ! La Thaïlande compte des dizaines de parcs nationaux. Au Nord, les paysages sont montagneux tandis qu’au Sud, on trouve un climat tropical aux forêts humides.


Vous pouvez visiter le parc de Khao Yaï, à 200km au Nord de Bangkok. Etabli en 1962, c’est le premier parc national du pays. Il s’étend sur quatre provinces et compte 70 espèces de mammifères, 70 espèces de reptiles et plus de 300 espèces d’oiseaux. Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2005. Le parc abrite 250 éléphants sauvages et il est également possible de croiser des chevreuils, des singes, des porc-épics, des cerfs, ours, gibbons, serpents, lézards ou enfin des oiseaux exotiques. Il est bien sûr obligatoire de faire la visite avec un guide expérimenté !


Nous vous conseillons aussi le parc national d’Erawan, qui porte le nom d’un éléphant mythologique, connu notamment pour la partie des sept cascades à l’eau turquoise. Les plus courageux monteront jusqu’en haut et pourront ensuite se délasser en s’y baignant  tout habillé. On peut même passer derrière certaines cascades. C’est magique !