Campagne Printemps-été 2015 - 3e PARTIE - Kenzine, le blog officiel de Kenzo

Vous lisez les posts de la section : Kenzo voir tous les posts

Load previous posts

Les robes longues sont de retour cette saison. Fidèles à l'esprit KENZO et à la diversite habituelle de ses influences, elles créent des ponts entre des bords de mer pourtant très différents...

 

lire la suite

Bohèmes ou vaporeuses, elles mêlent la décontraction fluide californienne 70s, le chic des côtes normandes et la référence antique à la toge. Elles ne vont d'ailleurs pas sans de belles spartiates rehaussées de pièces d'or !
 

Avec en toile de fond un motif à pois marine, l’imprimé Badges met à l’honneur deux icônes de la capitale : la Tour Eiffel et la Statue de la Liberté.

 

lire la suite

La Tour Eiffel a été ajoutée au logo KENZO par Carol et Humberto comme une référence drôle et évidente aux origines de la maison française. Elle revient maintenant chaque saison. Notre seconde icône de la saison est la Statue de la Liberté. Et très peu de gens le savent mais elle aussi fait face à la Seine (dans une version réduite), se fondant dans le paysage parisien.
Ces symboles constituent cette saison deux éléments de la même idée : la vision parisienne de deux outsiders qui s’amusent des clichés.
 

Hier, le dîner du Sidaction avait lieu à Paris et Carol et Humberto avaient convié leurs amis à soutenir avec eux la lutte contre le SIDA. La bloggeuse Susie Bubble, les chanteuses françaises Yelle et Christine and the Queens, le journaliste américain Derek Blasberg, Lauren Santo Domingo (co-fondatrice de la boutique en ligne Moda Operandi), la créatrice Tory Birch et Pierre-Yves Roussel, Président-directeur général de LVMH Fashion group, avaient répondu présent !

lire la suite

C'est une tradition chez KENZO de toujours avoir un petit souvenir pour nos invités, lors de nos défilés. Cette fois, Carol et Humberto ont conçu un mélange aromatique pour un thé qui porte le nom de KENZO "phone home" en référence à la dimension futuriste de la collection automne-hiver 2015

 

 

lire la suite

A l'intérieur vous trouverez tout un tas d'ingrédients innatendus aux noms étranges : Zhejiang Chunmee, Lapacho, Ginko Biloba, Cocoa Nibs ou Sobacha, mais le résultat lui est - au contraire - très conforme à nos attentes: délicieux !

Parfait pour les matins difficiles et à consommer sans modération.
 

Une fois encore nos amis étaient là pour nous soutenir à la Philarmonie de Paris samedi matin pour le défilé homme automne-hiver 2015.

Découvrez nos meilleurs clichés de Caroline Issa, Pierpaolo Ferrari and Maurizio Catelan, Kenzo Takada, Sarah Endelman, Edison Chen, Verbal et Yoon !

lire la suite

Un petit tour backstage avec nos deux protagonistes de choix: le maquilleur Aaron de Mey et le coiffeur Anthony Turner, en pleine action, préparant les mannequins pour le défilé !

lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Encore une fois, nos amis sont en nombre à la - nouvellement inaugurée - Philarmonie de Paris où Carol Lim et Humberto Leon présentaient leur collection homme automne-hiver 2015 pour KENZO.

Des équipes de saison s'affrontaient dans des duels amusants, optant pour les signes OUI ou NON, pour la Tour Eiffel ou la Statue de la Liberté, témoignant de leur attachement à Paris ou à New York et illustrant à merveille la collection printemps-été.

 

lire la suite

1 2 3 4 5 6 7

Le défilé homme automne-hiver 2015 se tenait à la Philarmonie de Paris fraîchement inaugurée, une salle de concert abritée par un vaisseau spatial en aluminium dessiné par l'architecte Jean Nouvel et située dans le parc de la Vilette, dans le Nord Est parisien. La collection de Carol Lim et Humberto Leon pour KENZO mêlait matières techniques et sportswear urbain, et ces couches successives créaient un arc en ciel de couleurs plutôt terriennes parsemées de touches d'orange fluo ou d'argent.

 

 


 

lire la suite

Les combinaisons hybrides du tailoring et du sport caractèrisent cette collection. Le caban ajusté à capuche vert olive en matière technique rehaussé de coutures noires et aux manches-gants qui ouvrait le show donnait le ton : on aurait dit une combinaison de plongée transformée en vêtement de ville. Des manches avec des ouvertures pour les doigts : un détail fonctionnel inspiré par les vestes de moto et que l'on retrouve sur les manteaux, les vestes et les pulls. Un pantalon slim en vert olive militaire et bordeaux en matière technique à nouveau, assemblé avec un pull-tunique en maille multicolore ou avec des rayures qui rappelle le motif ikat avec des trous pour les pouces. Sous le manteau olive, on aperçoit une veste en jean noire et orange fluo délavée et un jean évasé en bas.

 

 

Les imprimés se déclinent sur de superbes parkas aux rayures noires, avec des blocs de grosses lettres floues sur de la maille, comme dessinés à la craie sur le tableau noir, ou un dessin complexe qui rappelle l'intersia, un procédé d'ébénisterie italien ou les motifs sont réalisés à partir de diverses essences de bois. Ces dessins se superposent sur des vestes, des pulls et des chemises, donnant naissance à un style qui pourrait être à première vue le fruit du hasard. Une symphonie chaotique de couleurs et de formes.

 

 

Les combinaisons ne sont pas en reste avec des contrastes de couleurs forts ou des motifs de maille chaotiques. Et il y a une dimension psychédélique dans la fourrure tye dye aux taches colorées, que l'on retrouve en filigrane sur les cols de blousons en satin technique ou sur une veste à l'encolure marquée.

 

Tout dans cette collection est dessiné pour être superposé et l'effet "piles" est accentué tour à tour par un manteau en trompe l'oeil sur lequel on croirait posé un blouson, ou par les constructions de manches multiples qui s'aditionnent et amènent un arc-en-ciel de couleurs sourdes à chaque look.

 

 

La matière technique argent craquelée et le satin orange fluo donnent l'impression que les anoraks et parkas sont taillés pour des super héros de dessins animés. Et les coutures oversized dont les couleurs créent le contraste se retrouvent sur des pulls rayés et des baskets en cuir bicolores, comme si les vêtements avaient été collectés, déconstruits et cousus ensuite ensemble de façon presqu'aléatoire.

 

 

1 2 3

Découvrez une vidéo surréaliste où les deux super héros de notre campagne printemps-été par TOILETPAPER incarnent des magiciens du futur, marchant sur les immeubles et expérimentant tour à tour lévitation et pouvoirs télékinésiques.

 

 

lire la suite

Dernier chapitre de notre campagne printemps-été 2015 : KENZO Kids! TOILETPAPER a imaginé un monde futuriste en origami 3D où les enfants jouent avec des dinosaures, skatent des mini planètes et se baignent dans les eaux des îles désertes.

 

lire la suite