L'Appel de la forêt - Kenzine, le blog officiel de Kenzo

Vous lisez les posts de la section : Psychedelic Forest voir tous les posts

Load previous posts

Une quatrième image qui vient clore en beauté notre série de Laetitia Hotte sur l'imprimé Psychedelic Forest!

Images : Laetitia Hotte
Assistée de : Yannick D'Orio
Mannequins : Héléna et Nathalie @ Sport Models

 

D’hyper-villes habitées par d’hypersensibilités, voilà peut-être ce qui explique peut-être l'omniprésence de la nature dans la mode aujourd'hui. Animaux (tigre bien sûr, mais aussi, pythons, flamants roses ou plumes de paon) et végétaux sont partout. De notre tête à nos pieds, de la haute-couture au prêt-à-porter. Mais chez Kenzo, elle fait partie de l'ADN de la marque, de ses racines.

 


lire la suite

Fasciné par la nature, ses couleurs et son énergie, Kenzo Takada a fait de l'imprimé "faune et flore" sa signature. En témoigne le nom de sa première griffe, "Jungle Jap". Inspirés du style naïf du Douanier Rousseau, dès les années 70, les imprimés d'arbres et de fleurs crient la bonne humeur du créateur. Ils invitent au voyage et à la joie. À cette époque, explorer le monde entier est un rêve pas toujours concrétisé. L'Asie fait vibrer l'imaginaire collectif et ses paysages luxuriants sont un Eden moderne. Avec Kenzo et ses imprimés, un souffle d'air frais, celui de la forêt, parcourt la mode. Le style peut désormais être aussi léger que la vie à l’état de nature.


Aujourd'hui plus que jamais, cette liberté nous fait fantasmer et s’incarne dans l'imprimé palmé / feuillé. Reste à retrouver cette espèce protégée ! À la lisière de l’écolo et du numérique, l’imprimé de la saison, le Psychedelic Forest, nous transporte dans un ailleurs mystérieux. Alors, promenons-nous dans les bois… pendant que le léopard n'y est pas !

 

 

La balade commence dans la jungle urbaine, Place de la Madeleine où les vitrines de la boutique Kenzo se parent de verts, de bleus, d'ocres et de roses, ceux d'une végétation, amazonienne ou thaï, mais vue de nuit. Une vision nyctalope partagée aussi par Carol Lim et Humberto Leon qui réinventent cette nature chère à Kenzo Takada. À la fois graphique et déstructurée, inspirée du gif animé, cette forêt-là nous emmène vers les mondes numériques et chimériques d'aujourd'hui. Les fleurs, avec notamment l'imprimé Orchids et les feuilles, avec des palmiers et des fougères entremêlés, sont toujours là, mais ils nous parlent d'une forêt moderne où nous sommes à la fois digitaux et animaux, de vrais Robinsons 3.0. Comme dans la jungle, il faut se battre, comme dans la jungle, il y a les dominants et les dominés. Alors, nous rêvons souvent d’un d’ailleurs, de « jangàla» (le mot sanskrit d’où vient le terme jungle qui désigne un espace sauvage encore inexploré), et embarquons à bord du vaisseau digital. Mais cet écosystème contemporain, à la fois virtuel et ultra-réel, universel et ultra-personnel, nous étouffe parfois (tout autant que nous aimons le respirer et qu'il est nécessaire à notre survie !). Un peu de vert, de palmiers et de légèreté n’est alors pas de trop.