MOOD OF THE WEEK#11: KAMAKURA - Kenzine, le blog officiel de Kenzo

Vous lisez les posts de la section : Travel voir tous les posts

Load previous posts

Des forêts luxuriantes, des montagnes en toile de fond et l’éclat inhabituel d’une pleine lune gigantesque qui éclaire les paysages industriels des États du nord-ouest Pacifique… C’est ce décor à la fois majestueux et étrange qui a inspiré Carol et Humberto pour la collection homme automne-hiver dans laquelle on retrouve des teintes froides, crépusculaires, des paysages saisissants et abstraits.

 

Afin d’en apprendre davantage sur ce qui rend cette région si particulière, nous avons demandé à trois natifs de la région de nous partager leurs bonnes adresses. Jacqui Scoggin, de l’atelier créatif Year Round Co., nous fait visiter son Tacoma à elle, dans l’État du Washington.

lire la suite

« Les gens du nord-ouest Pacifique sont laid back, les paysages y sont magnifiques, les montagnes boisées et les bords de mer splendides. C’est le cas à Tacoma, bien que la ville soit surtout connue pour être une étape entre Seattle et Portland sur l’autoroute I-5. Tacoma est aussi célèbre pour son odeur, le fameux « Tacoma Aroma », à cause de l’usine de pâte à papier située le long de l’autoroute. Je vous jure que la ville ne sent pas mauvais et elle a en tous cas une histoire unique et intéressante ! Son second surnom, plus élégant, est celui de la ville du destin (« City of Destiny ») parce qu’elle était le terminus du chemin de fer du Pacifique nord-ouest, qui a été mis en service en 1883 pour relier sur 11 000 kilomètres de rails la région des grands lacs et le port de Tacoma.


La ville a connu des difficultés dans les années 80, et il suffit de dire que vous vous rendez dans le quartier de Hilltop pour que certains vous regardent encore bizarrement. Mais aujourd’hui, Tacoma fait partie des 30 villes où il fait bon vivre aux États-Unis et la ville est propre, sympathique et dans l’ensemble une ville agréable à vivre et formidable à visiter.

 

Voici notre sélection d’endroits incontournables :
 

Bluebeard (2201 6th Ave, Tacoma, WA 98403)
Si, probablement, comme la plupart des habitants de cette région, vous appréciez une bonne tasse de café et un endroit agréable pour le déguster, Bluebeard est fait pour vous. Ils torréfient eux-mêmes leur café sur place et sont fiers de dénicher les meilleurs arabicas, tout en choyant leurs clients et la communauté qui les entoure. L’endroit est lumineux et aéré, et vous pouvez y lire le journal seul ou en bonne compagnie. Ils vendent les grains qu’ils torréfient : une bonne idée cadeau pour soi ou ses amis.

Urban X Change (1932 Pacific Ave, Tacoma, WA 98402)
C’est à Urban X Change que vous trouverez la meilleure sélection de vêtements vintage à Tacoma, comme l’a récemment noté le journal local Weekly Volcano dans sa sélection des endroits clef de Tacoma. Les propriétaires sélectionnent soigneusement leurs pièces : jeans usés, carreaux, dans la pure tradition locale. On peut toujours y dénicher quelque chose d’inattendu. Comme c’est souvent le cas à Tacoma, les propriétaires ouvrent leurs portes de temps en temps et vous pouvez assister à des concerts, des expositions, ou même organiser votre propre événement privé.

Wright Park (316 S G St, Tacoma, WA 98405)
Les parcs de la ville sont vraiment superbes et comme nous sommes de vrais amoureux de la nature, si on ne peut pas s’échapper pour aller faire un tour en montagne, les parcs sont des havres accessibles rapidement qui permettent de faire un break. Wright Park est notre parc préféré, avec plus de 10 hectares de verdure et de 130 essences répertoriées. Le parc inclut également une mare aux canards, un terrain de jeu, un sentier de marche et des coins de pelouse réservés pour le bowling sur gazon ou la pétanque. Au milieu du parc se trouve le jardin botanique de Seymour (Seymour Botanical Conservatory), légué par William W. Seymour. Il ouvre sur une jungle de plantes tropicales et exotiques qui débordent de toute part. C’est l’endroit parfait pour une promenade matinale ou un pique-nique l’après-midi entre amis. Petite mise en garde contre les écureuils : ils n’ont peur de rien et peuvent vous voler votre déjeuner quand vous avez le dos tourné !

Hilltop Kitchen (913 Martin Luther King Jr Way, Tacoma, WA 98405)
En entrant dans Hilltop Kitchen, vous vous sentirez immédiatement à l’aise dans cette atmosphère intime créée par les poutres apparentes et les tables en bois foncé. L’impression laissée par l’endroit est intentionnellement chaleureuse. On y sert une cuisine fraiche et de saison, qui s’accordera parfaitement avec vos cocktails faits maison. Leur carte de cocktails est divisée en deux catégories, « Goes Down Easy » et « Boozy & Odd » et avec des noms tels que « You Got It, Dude », « Single Dad » et « Discipline Problem ». Des hôtes pas dénués d’humour donc... Le menu est réalisé avec des produits locaux, mais ils y ajoutent un twist latino-américain qui n’appartient qu’à eux. On vous recommande tout particulièrement les tacos au maïs et au chou-fleur.

Museum District (between Dock Street and Pacific Avenue, Tacoma)
S’il y a bien une raison pour laquelle tant d’artistes et de créatifs vivent ici, c’est le soutien que la ville apporte à ses artistes. Dans le quartier des musées de Tacoma se trouvent le Tacoma Art Museum, le Museum of Glass, le Washington State History Museum et vous pourrez vous rendre de l’un à l’autre à pied. En vous baladant en ville, vous trouverez aussi des installations, du street art, favorisés par le Spaceworks Program, dont le slogan est « Du vide faisons de la vie ! » Le programme est fait pour les artistes locaux qui ont besoin d’espace pour créer. Il fournit un lieu à ceux qui le demandent, et exploite les locaux commerciaux abandonnés. Un vrai atout pour la ville et ses artistes. On en a d’ailleurs profité !

King's Books (218 St Helens Ave, Tacoma, WA 98402)
Vous ne devineriez pas au premier coup d’œil qu’il s’agit de la librairie la plus importante du coin. Entrez chez King’s Books n’importe quand, et votre comité d’accueil sera sûrement constitué des deux félins, Miko et Atticus. L’équipe qui en connaît un rayon saura vous guider parmi les étagères remplies d’ouvrages du sol au plafond pour trouver ce livre rare ou épuisé que vous avez passé votre vie à chercher. Ils ont une liste des clubs de lecture mise à jour chaque mois et pourront vous aider à rejoindre le Banned Book Club, très populaire, ou le Food Justice Book Club ».

Rendez-vous sur notre carte Pinterest pour découvrir notre séléction des meilleurs endroits du Nord-Ouest Pacifique !

Le Nord-Ouest Pacifique est au cœur de l’inspiration cette saison. On le retrouve de façon imagée dans les motifs et les coupes des collections homme et femme. Kenzine a voulu en savoir plus sur cette région des Etats-Unis et vous a concocté un tout nouveau travel guide !


Au programme : découverte des paysages et de de la scène artistiques de l’Oregon et de l'état de Washington . Pour commencer, le photographe de Portland Kennett Mohrman nous dévoile quelques-uns de ses meilleurs endroits pour une cure detox au grand air.

lire la suite

Cape Kiwanda est situé sur la côte en plein milieu de l’Oregon. C’est l’endroit idéal pour voir les vagues s'écraser sur la roche qui transperce l’océan un peu partout le long de ce littoral. Ce cap est considéré comme l'un des joyaux de cette région et au petit matin la brume s'y accumule pour créer une atmosphère à la fois surréaliste et inquiétante.

Lost Lake n’est pas, comme son nom pourrait le laisser penser, si perdu que cela ! A seulement quelques kilomètres de Portland cet immense plan d’eau offre le meilleur des panoramas sur le mont Hood. Parfait pour les activités aquatiques aussi bien que pour camper quelques nuits, ce lac a de nombreuses raisons d’attirer les foules. En été, j’adore accrocher mon hamac entre deux arbres pour admirer le lever du soleil sur les eaux du lac.

A la fin du printemps, j’aime me rendre dans l’état de Washington pour arpenter le Silver Star Mountain Trail, un parcours de randonnée très connu dans la région. C’est la période idéale pour y voir les collines en fleurs. La vraie récompense de cette balade se trouve à environ cinq kilomètres du départ avec une vue à couper le souffle sur la chaîne des cascades.

Si la marche n’est pas trop votre truc, je vous conseille les chutes d’Abiqua en Oregon. Il suffit de traverser une forêt et de longer une rivière pour arriver dans une cuvette en basalte où les chutes se déversent. En hiver, l’eau gèle et offre un spectacle aussi beau que glacial.

Pour les plus sportifs, je conseille la randonnée « Bull of the woods » dans l’Oregon, en plein cœur de la forêt protégée Hood National Forest. Les étendues sont immenses, les vues à tomber, on peut prendre de la hauteur sur l’un des nombreux sommets alentours… L’endroit parfait pour se déconnecter de la vie à la ville. J’aime par-dessus tout y passer la nuit : l’endroit est tellement calme que c’en est presque effrayant !  

Nos pièces Landscape vous attendent dans l'eshop ! N'oubliez pas de consulter notre carte Pinterest pour découvrir tous les endroits de notre travel guide.

Méfiez-vous d’Argus, le géant aux cent yeux, à l’arboretum et au jardin botanique du comté de Los Angeles.

lire la suite

Cette saison, KENZO pose ses valises en Californie, où ont grandi Carol et Humberto. Nous avons demandé à Joy Yoon - auteure du livre 'The best things to do in Los Angeles – 1001 ideas' (Universe / Rizzoli International) - de sélectionner pour nous les adresses les plus surprenantes. Notre neuvième chapitre est consacré aux jardins de Los Angeles, assez méconnus et pourtant incroyables.

Cet arboretum de plus de 50 hectares est certes moins grand que les jardins botaniques de la bibliothèque Huntington, mais il y a tout autant de choses à y voir et à y faire. Ce parc fut inauguré en 1956, sur un terrain acheté conjointement par l’État de Californie et par la ville de Los Angeles, autour de la ville d’Arcadia, à proximité de la propriété de Lucky Baldwin. Cet arboretum recèle d’immenses arbres exotiques, un lac rempli de tortues, la Maison de la reine Anne, véritable joyau architectural Victorien richement décoré et supposé hanté, une cascade, une cabane faite de branches entremêlées et des plantes en provenance du monde entier.


301 North Baldwin Avenue à Arcadia 626-821-3222

 

Le saviez-vous? D’après la mythologie grecque, les yeux qui ornent la queue du paon viennent d’Argus, le géant aux cent yeux. Fidèle serviteur d’Héra, Argus fut chargé par elle de surveiller Io, dont Zeus était amoureux. Afin de libérer Io, Zeus ordonna à Hermès de tuer Argus. Hermès parvint à endormir Argus, puis le tua à l’aide d’une pierre. Héra transféra les yeux d’Argus sur les plumes du paon afin d’honorer sa mémoire. 

Le voyage a toujours été l’un des thèmes phares de la marque. Kenzo Takada était lui-même un grand voyageur et l’on retrouvait les traces de ses différentes pérégrinations à travers ses collections. Ses successeurs, Carol et Humberto sont restés fidèles à cet esprit.

lire la suite

L’an passé c’est l’Asie qui a inspiré les collections. Pour 2014, elles sont définitivement influencées par l’ouest des Etats Unis : la Californie et ses paysages à la fois urbains et balnéaires, gorgés par le soleil et les couleurs éclatantes ou les villes du Nord-Ouest, balayées par la pluie.

Paul Boche est l’égérie masculine de notre campagne. Agé de vingt-six ans, il est né à Eisenach, une petite ville allemande paisible et pittoresque. Tout a débuté lorsqu’il a été repéré dans les rues de Berlin, et il est devenu depuis l’un des mannequins les plus talentueux de sa génération. Cela fait cinq ans qu’il habite à New York.

lire la suite

Ses villes de prédilection :
Tokyo, pour le mélange des influences occidentales et des traditions japonaises ancestrales.
Paris, car tout y est tellement « grandiose ».
Hong Kong, pour la vue sur les gratte-ciel.
Berlin, parce que c’est ma ville natale. Mais Berlin est une ville si « jeune ». La chute du Mur était il y a seulement vingt-quatre ans, et depuis Berlin se réinvente une identité. C’est un endroit très intéressant.

 

Son style :
Ma garde-robe est un mix entre designers et vintage. La plupart du temps, je porte des couleurs sombres,  beaucoup de noir et de gris. Mais il m’arrive aussi parfois de mettre un pantalon en cuir violet. En ce moment, mon style est plutôt casual. J’adore les baskets. Mais j’aime également les tenues chic et me mettre sur mon trente-et-un.

 

Ses activités préférées :
La randonnée, le camping, la pêche… J’adore cuisiner, et je mange tout ce que je prépare ! J’adore écouter du jazz aussi.

 

Son secret :
Maximilian est mon deuxième prénom, mais c’est le prénom officiel sur mon acte de naissance. Donc en théorie les gens sont sensés m’appeler comme ça, mais personne n’utilise ce prénom, pas même ma mère.

 

À propos de la campagne KENZO : 
Il y avait une telle énergie pendant le shooting ! Tout le monde était super fier d’être là et de travailler ensemble. Le studio ressemblait à une chambre d’enfant, il y avait tellement d’accessoires ! Il soufflait comme un vent de liberté. La façon dont nous étions dirigés m’a vraiment mis à l’aise, on avait le sentiment de simplement s’amuser dans une grande pièce. Devon et moi devant l’objectif, et l’équipe de TOILETPAPER derrière.

 

À propos de Devon Aoki :
C’était très agréable de travailler avec elle. Elle est très pro, et j’ai beaucoup aimé l’observer pendant le shooting. La façon dont elle bouge, dont elle joue avec l’objectif, ses mouvements subtils, qui donnaient quelque chose de superbe à l’écran.

 

Sa playlist pendant le shooting :
A tribe called Quest – People’s Instinctive Travels and the Paths of Rhythm
King Crimson – In the Court of the Crimson King
Ce sont deux styles de musique très différents, en même temps ces deux morceaux ont une influence jazz énorme. J’adore !

 

Son visuel de la campagne favori :
C’est une série géniale, et ce n’est pas évident de choisir une photo en particulier. Mais celle où les vêtements que nous portons semblent exploser est simplement incroyable – elle dégage une telle énergie, j’ai presque l’impression d’entendre un « boum » ! 

Notre voyage à Kamakura, une petite ville calme à une heure de Tokyo, nous a vraiment donné un avant goût d'été. C'était l'endroit rêvé pour une petite avant-première des vacances, sans la chaleur écrasante! 

lire la suite

La ville de Kamakura est située sur la plage, mais si vous remontez la route 5 minutes vous pouvez tomber sur un très joli temple avec une statue de Buddha si grande que vous pouvez escalader à l'intérieur. La statue est connue pour avoir été construite de manière à pouvoir se balancer d'avant en arrière sans se briser et résister à un tremblement de terre, ce qui a donc rendu possible le fait qu'elle veille sur Kamakura depuis sept cent ans. Après avoir escaladé le Buddha, nous avons mangé dans un de ces restaurant de nouilles incroyable en ville et sommes allés nous balader sur la plage pour faire voler des cerf-volants en forme de carpe ou d'Hello Kitty , en buvant des bières locales. Il ne fait pas encore assez bon pour se baigner mais ça n'a pas arrêté les windsurfers en combi et quelques enfants téméraires. On a hâte d'y revenir par temps chaud...lorsqu'on n'aura d'autre choix que celui de plonger!

 

 

1 2 3 4 5