Passer au contenu principal

Vous utilisez un navigateurancien browser. Mercide mettre à jour votre navigateur pour améliorer l'expérience utilisateur. Fermer

This website is optimized for a landscape orientation, please turn your device.

The Rite of Spring Publié le 24/04/2018

Retour à Précédemment sur KENZO.com
L ’hiver fût long et rude. La joie, l’allégresse, vos 20 ans, commençaient à n’être plus qu’un lointain souvenir. Mais voilà que quelques rayons de soleil providentiels nous honorent enfin de leur présence. Soudain, une énergie nouvelle vous envahit. L’envie d’en découdre avec le destin et de profiter sans compter, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts. Néanmoins, il serait regrettable de faire mauvaise figure dans de telles circonstances. Ce guide de bonne conduite sera votre partenaire indispensable si vous tenez à maintenir intacte votre réputation, tout en profitant des plaisirs de la vie.

Le Toast.

1. Le Toast. Nom Masculin. Emprunté de l’anglais « toast », se dit d’un petit bout de pain carbonisé, parfois accompagné de champagne. Passage obligé de tout rassemblement, plus ou moins barbant selon le charisme et l’inventivité de l’orateur. Entretenir un ratio durée-niveau d’intéressement dynamique est fondamental, si vous ne voulez pas provoquer d’ostensibles bâillements dans l’assemblée. N’hésitez pas à prendre des initiatives : s’allonger gracieusement sur la table de votre hôte et déclamer des anecdotes grivoises le concernant est une option à retenir.

La Danse de Salon.

2. La Danse de Salon. Nom Féminin. Du latin « tensus » (tendu), ce qui finalement illustre bien votre état à la fin de l’hiver. Moment précis où dans une réception, certains cherchent à briller de mille feux avec des pas qu’ils ont mis des semaines à maîtriser. Bien que la tentation d’étaler vos propres talents soit grande, installez vous confortablement, légèrement à l’écart et observez le délicieux spectacle qui s’offre à vous. Soyez attentifs aux moindres détails de ce qui se déroule, cela risque de vous être très utile lors d’un autre chapitre de la soirée (cf. Les commérages).

La parenthèse.

3. La parenthèse. Nom Féminin. Du latin « parenthesis » (incise), qui évoque plus un nom d’insecte venimeux. L’heure de la parenthèse permet de repérer les noceurs expérimentés. C’est un espace-temps polyvalent dont la finalité est de rouvrir les chakras qui auraient eu le malheur de se fermer. Vous pouvez aussi en profiter pour vous refaire une beauté tout en faisant un premier bilan de votre avancement à mi-parcours. On y liste les objectifs à atteindre avant le petit matin.

La collation.

4. La collation. Nom Féminin. Du latin collatio (« réunion, assemblage »), un bon résumé de tout ce que vous avalerez ce soir. En-cas plus ou moins léger, plus ou moins formel, que l’on aime à s’octroyer après un effort physique et/ou social. Un reste de pâtes réchauffé au four micro-onde dégusté sur un coin de tapis semble une configuration idéale. Veillez à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre, des somnolences ou une sieste digestive seraient très malvenues en ce qu’elles vous priveraient de moments déterminants de la fin de soirée.

Les commérages.

5. Les commérages. Nom Masculin. Du latin commater (« marraine »), mais cela n’a aucune espèce d’importance dans le cas présent. C’est votre moment de gloire, l’instant où vous entrez en scène. Il est de bon ton de répertorier de manière exhaustive tous les événements, aussi anecdotiques soient-ils, qui auront retenu votre attention. Ainsi, vous mourrez d’envie de commenter avec une sélection d’invités triés sur le volet les éventuelles sorties de route. (Exemple : Certains participants n’auraient pas résisté aux chants des sirènes et se seraient une nouvelle fois donnés en spectacle lors de La Danse de Salon…)

Les adieux.

6. Les adieux. Nom Masculin. Issu de l’expression d’ancien français « je te recommande à Dieu », bénédiction toujours bonne à prendre. Il se dit que toutes les bonnes choses ont une fin. Notre première réception de printemps ne fait pas exception, et se sera avérée être un vrai baptême du feu pour votre vie sociale. Remerciez généreusement vos hôtes et prenez congés en vous assurant que ce ravissant raout n’était que le premier d’une longue et prometteuse série.
notempty