1001 CHOSES À FAIRE À LOS ANGELES – 3e PARTIE : OÙ MANGER ? - Kenzine, le blog officiel de Kenzo

Vous lisez les posts de la section : Food voir tous les posts

Load previous posts

Nous vous le disions la semaine dernière. Tout le monde chez KENZO est obsédé par la cuisine !
Voilà donc une seconde recette qui impressionnera votre famille ou vos amis pour vos repas de fêtes. Un classique à nouveau : le macaron au chocolat.

lire la suite

Ingrédients


Recette pour 25 macarons :
• 125 g de poudre d'amandes
• 200 g de sucre glace
• 20 g de cacao amer
• 100 g de blancs d'oeufs
• 20 g de sucre glace

Ganache chocolat :
• 100 g de crème liquide
• 200 g de chocolat noir 72%
• 60 g de beurre

 

La ganache :
Cassez le chocolat en morceaux. Faites bouillir la crème. A ébullition, versez sur le chocolat et mélangez jusqu’à obtenir un mélange bien lisse et brillant.
Incorporez le beurre et mélangez délicatement.
Mettre au frais.

 

La coque :
Tamisez ensemble les 250g de sucre glace et la poudre d'amandes et le cacao amer.
Mettre au frais.
Montez les blancs en neige. Ajouter les 20 g de sucre glace.
Quand les blancs sont bien fermes, ajouter le sucre, la poudre d’amandes et le cacao.
Mélangez délicatement avec une spatule.
Garnissez une poche à douille de 7 mm de diamètre.
Dressez sur une feuille de papier sulfurisé des petits dômes de 4 cm de diamètre. Laissez durcir 3 heures à température ambiante.
Préchauffez votre four à 150°C. Cuisez 20 minutes.

 

Montage :
A la sortie du four, laissez refroidir vos macarons 10 minutes. Décollez-les et garnissez de ganache à l'aide d'une poche à douille. Collez les deux par deux.

 

Mettre au frais 6 heures.
Vous pouvez ensuite les saupoudrer de cacao.

Bon appétit !

Tout le monde chez KENZO - y compris Carol and Humberto - est assez obsédé par la nourriture ! D'ailleurs la collection printemps-été 2015 qui chahute les codes de la mode française s'inspire en partie de la pâtisserie (vous pouvez essayer de deviner de quel dessert en particulier ici).

Pour fêter la fin de l'année, voilà donc l'un de nos secrets de fabrication les mieux gardés : la recette du Mont Blanc, une pâtisserie à la meringue, à la crème et aux marrons ! Le parfait dessert de Noël.
 

lire la suite

Préparation : 1 h
Cuisson : 2 h
pour 4 personnes

Ingrédients :
120 g de blancs d’œufs
120 g de sucre semoule pour monter les blancs d’œufs
120 g de sucre semoule
1/4 de gousse de vanille de Madagascar

Pour la crème de marron :
160 g de purée de marron
140 de crème de marron
1 cl de cognac

Pour la crème chantilly :
100 g de crème fleurette à 30 % de matières grasses
1 c. à c. de sucre semoule.


La meringue :
Dans la cuve d’un batteur électrique muni d’un fouet, monter les blancs d’œufs  préalablement tempérés en ajoutant petit à petit 225g de sucre cristallisé.
Une fois les blancs bien montés, ajouter délicatement à l’aide d’une spatule 225g de sucre glace tamisé.
Pocher en forme de grosses boules à l’aide d’une poche en plastique sans douille. Cuire 2 heures à 90°.
Ouvrir la porte tous les ¼ d’heure afin que la vapeur s’évacue.

La chantilly :
Mélanger 20cl de crème liquide (40% de MG), 50g de mascarpone, 25g de sucre et 1 demi-gousse de vanille et battre jusqu’à obtenir une crème chantilly.

La crème aux marrons :
Mélanger 150g de crème de marrons, 200g de pâte de marrons, 200g de purée de marrons, 50g de beurre mou et 1 cl de cognac et battre quelques minutes à grande vitesse. Remplir une poche munie d’une douille à Mont-Blanc (perforée de plusieurs trous).

Dressage :
Dresser de la crème chantilly sur la boule de meringue. Essayer de réaliser une forme de demie sphère avec une cuillère à soupe.
Dresser autour de la chantilly, en lignes serrées, la crème légère aux marrons.
Saupoudrer de sucre glace.
Parsemer de brisures de marrons glacés.

 

Bon appétit !

 

image : image: Kappabashi

Thanksgiving est une fête extrêmement populaire aux Etats-Unis, d'où sont originaires nos directeurs de création : Carol Lim et Humberto Leon. Elle reproduit le festin de 1621, durant lequel les premiers colons partagèrent leur table avec les natifs américains. La fête a aujourd'hui perdu de sa signification religeuse pour être plutôt assimilée à une célébration qui met à l'honneur la famille et les amis. Kenzine s'est amusé à mêler les influences françaises et américaines de la maison et vous a concocté une version revisitée de la fameuse dinde de Thanksgiving avec une recette de chapon à la française, inspirée par une recette de Cuisine by.

lire la suite

INGREDIENTS
Un chapon de 3 kilos (pour 6 personnes)
500 grammes de marrons cuits
300 grammes de veau haché
200 grammes de champignons
Un bouquet de persil
Deux branches de cerfeuil
Un œuf
30 centilitres de bouillon de volaille
4 pommes reinette
40 centilitres de miel liquide
30 centilitres d’huile
Quelques grappes de groseilles
Des cerneaux de noix
Du sel et du poivre

 

LA FARCE
Préchauffez votre four à 210°.
Lavez et ciselez le persil.
Epluchez et coupez les pommes en brunoise.
Dans un saladier à part, mélangez le veau haché, les dés de pommes, le persil haché et l’œuf entier.
Salez, poivrez.
Farcissez le chapon avec la préparation.
Refermez avec une ficelle de cuisine.

 

LA CUISSON
Mettez le tout au four avec au fond du plat le bouillon de volaille pendant deux heures et demi.
Enfournez et arrosez régulièrement d’eau ou de bouillon.
Un quart d’heure avant la fin de la cuisson, versez le miel dans une casserole avec une cuillère à soupe d’eau.

 

LES GARNITURES
Ajoutez les marrons et faites les revenir dans le liquide pendant un quart d’heure en remuant régulièrement pour les enrober entièrement de miel.
Ajoutez les cerneaux de noix.
Faire revenir les champignons dans une poêle.
Servez le chapon en plaçant autour les champignons et les marrons.
Décorez avec les groseilles et le cerfeuil.

 

Bon appétit and happy thanksgiving !

Les imprimés à messages sont désormais des incontournables du vestiaire KENZO. La saison passée, ils faisaient référence aux ravages de la surpêche. Pour l'hiver, ils sont plus énigmatiques et renvoient à l'univers mystérieux de David Lynch, dont l'imaginaire foisonnant nous a inspiré cette saison. L'un d'eux -BREAKFAST KENZO DINER- rappelle les enseignes à néon des diners du Nord Ouest des Etats Unis. C'est donc de ce côté-là que nous sommes allés dénicher des recettes typiques et facilement réalisables chez vous. Au menu d'aujourd'hui : une tarte aux cerises Twin Peaks de Lynch Net.

lire la suite

Pour la pâte (pour une tarte de 20 cm)
210 gr farine, 125 ml Crisco  ; 60 ml d’eau bien froide


Mélanger la farine et le Crisco à la fourchette. Ajouter l’eau glacée. Travailler à la main, puis former une boule qu’on gardera au réfrigérateur toute la nuit.
Pour étaler la pâte : fariner le rouleau à pâtisserie ainsi que le plan de travail. Séparer la boule en deux, la moitié pour le moule, l’autre pour les lanières de pâte du dessus de la tarte.

 

Pour la garniture
Cerises acides dénoyautées et congelées 465 gr, 25 cl d’eau, 230 gr sucre, fécule de maïs (4 cuillères à soupe), sel (1/8 cuillère à café)
Laisser les cerises décongeler à température ambiante et les égoutter en conservant le jus. On doit obtenir environ 50 cl de jus. Goûter et ajouter au besoin un peu de sucre. Ajouter 25 cl d’eau au jus de décongélation des fruits et mélanger.


Dans un bol, diluer la fécule de maïs dans 25 cl du mélange jus / eau, puis mélanger au fouet.
Dans une casserole, mélanger le reste du mélange jus / eau avec 150gr de sucre, le sel et amener à ébullition.


Ajouter la mixture de jus et de fécule de maïs, faire cuire jusqu’à ce que le mélange devienne transparent, pendant 5 minutes environ. S’il cuit trop longtemps, le sirop devient de la gélatine.


Retirer du feu, ajouter le sucre restant et bien mélanger. Verser la mixture sur les cerises, mélanger délicatement avec une cuillère en bois, laisser refroidir en mélangeant de temps en temps pour éviter qu’une peau ne se forme sur le dessus. Verser le mélange sur la pâte et ajouter les lanières de pâtes sur le dessus. 


Faire cuire 35-40 minutes à 220°. 
 

Les imprimés à messages sont désormais des incontournables du vestiaire KENZO. La saison passée, ils faisaient référence aux ravages de la surpêche. Pour l'hiver, ils sont plus énigmatiques et renvoient à l'univers mystérieux de David Lynch, dont l'imaginaire foisonnant nous a inspiré cette saison. L'un d'eux -BREAKFAST KENZO DINER- rappelle les enseignes à néon des diners du Nord Ouest des Etats Unis. C'est donc de ce côté-là que nous sommes allés dénicher des recettes typiques et facilement réalisables chez vous. La semaine dernière nous vous présentions la recette des cinnamon rolls aux noisettes, cette semaine Les Foodies nous dévoile la recette des granolas, un biscuit typique de l'Oregon qui se déguste pour le petit-déjeuner.

lire la suite

Ingrédients (pour 6 personnes) :


220 g de flocons d'avoine à l'ancienne

30 g de poudre de noix de coco

50 g de graines de tournesol non grillées

40 g de graines de sésame, une poignée d'amandes effilées

1/4 de litre d'eau

20 cl de miel liquide

3 c. à soupe d'huile

1 poignée de myrtilles séchées

1 poignée de canneberges (airelles) séchées

 


Préparation:


Chauffer le four à  140°C.
Bien mélanger l'avoine, la noix de coco, les graines de tournesol et de sésame avec les amandes effilées dans une grande terrine.
Mélanger en remuant, à part,  l'eau, le miel et l'huile et verser sur le mélange précédent en remuant pour bien enrober les ingrédients secs.
Etaler sur une grande plaque profonde de 1 cm et mettre au four environ 1 h à 1h30, en remuant tous les quarts d'heure, jusqu'à ce que le granola soit sec au toucher et doré. Laisser refroidir, puis mélanger les myrtilles et les airelles.
Se conserve deux semaines à la température ambiante dans un bocal ou autre contenant hermétique.
Excellent pour le petit déjeuner, avec du yaourt nature ou un peu de lait.

Les imprimés à messages sont désormais des incontournables du vestiaire KENZO. La saison passée, ils faisaient référence aux ravages de la surpêche. Pour l'hiver, ils sont plus énigmatiques et renvoient à l'univers mystérieux de David Lynch, dont l'imaginaire foisonnant nous a inspiré cette saison. L'un d'eux -BREAKFAST KENZO DINER- rappelle les enseignes à néon des diners du Nord Ouest des Etats Unis. C'est donc de ce côté-là que nous sommes allés dénicher des recettes typiques et facilement réalisables chez vous. Pour commencer, voici les cinnamon rolls aux noisettes, de Oregon Hazelnuts, pour un petit déjeuner sain et gourmand avec un petit arrière goût d'Amérique. 

lire la suite

Ingrédients


425 grammes de farine à pain (ou à brioche)
45 grammes de sucre
½ cuillère à café de sel
1 cuillère à café de levure de boulanger (environ 7 grammes) ou un cube de levure fraiche (10g)
75 grammes de beurre doux
120 ml de lait
2 cuillères à café de lait
2 œufs gros


Sirop
115 grammes de beurre doux
1 cuillère à soupe de beurre doux
2 cuillères à soupe de cassonade
4 cuillères à soupe de sirop d’érable
3 cuillères à soupe de sirop de glucose (sirop de maïs blanc)
140 grammes de noisettes concassées


Glaçage
1 œuf gros
2 cuillères à soupe de lait
Garniture
3 cuillères à soupe de sucre
110 grammes de cassonade (ou vergeoise) 
1 cuillère à soupe de cannelle

Préparation
Beurrer un moule à muffin (pour 12 muffins).
Tapisser de papier sulfurisé une plaque à pâtisserie assez grande pour recouvrir le moule à muffin (que l’on retournera plus tard pour glisser les rolls sur la plaque).
Placer la farine, le sucre, le sel et la levure dans un grand saladier.


Faire fondre le beurre avec le lait dans une casserole à feu doux, puis ajouter les œufs et battre. Retirer du feu et verser ce mélange dans le saladier.
Pétrir 10 minutes manuellement ou pendant 5 minutes avec un crochet de pétrissage. Quand la pâte est élastique et bien brillante, former une boule et placer dans un saladier huilé. Couvrir de film alimentaire et laisser reposer dans un endroit chaud pendant une heure, ou jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.
Préparer le sirop. À l’aide d’un mixeur, battre le beurre jusqu’à qu’il soit crémeux et ajouter la cassonade. Ajouter le sirop d’érable et le sirop de maïs blanc tout en continuant à mixer. Verser le mélange dans les moules à muffin et recouvrir de noisettes (environ une cuillère à soupe pour chaque moule)
Préchauffer le four à 175°C.


Etaler la pâte avec les mains et la pétrir avant de l’abaisser pour former un large rectangle (d’environ 60cm sur 30), le côté le plus grand vers vous. Battre l’œuf et ajouter le lait pour préparer le glaçage. Ajouter le sur la pâte en utilisant un pinceau à pâtisserie ou avec les doigts.
Mélanger les ingrédients pour la garniture dans un petit bol et saupoudrer la pâte du mélange. Enrouler la pâte en commençant par replier le bord le plus long pour obtenir un rouleau, qui doit bien tenir sans être trop serré.


Couper la pâte en 12 boudins de même épaisseur. Disposer les sur la tranche dans les moules à muffin sur le sirop et les noisettes.
Laisser lever environ 20 minutes, puis mettre au four pendant 20 à 25 minutes, jusqu’à ce que les rolls soient dorés.
Recouvrir le moule à muffin de la plaque à pâtisserie avant de la retourner pour y glisser les rolls. Soulever le moule à muffin et enlever les noisettes qui sont encore collées, et ajoutez les avec le sirop qui reste sur les rolls.


Laissez refroidir, et régalez-vous !
 

KENZO partage en ligne ses recettes coup de cœur, toutes inspirées par les thèmes de nos collections.

lire la suite

La saison passée c’est plutôt en Asie et en Inde que Petit Comité était allé puiser son inspiration pour vous proposer des recettes aussi bonnes qu’étonnantes.


Avec les beaux jours, les chefs François Pasteau et Olivier Roellinger nous apprennent comment concilier délices marins et protection des espèces en voie de disparition avec des recettes de daurade, lieu jaune, maquereaux et mulet noir. Yummy !

Le fooding fait partie intégrante du lifestyle KENZO et nous n’avons donc pas pu résister à l’envie de demander à TOILETPAPER sa recette du moment. Avec une date de péremption un peu dépassée, voici le poisson d'avril de TOILETPAPER : la mortadelle au chocolat.

lire la suite

Ingredients :
 
Chocolat blanc (sucre, beurre de cacao, lait en poudre, lécithine de soja)
Pistaches vertes de Bronte
Colorant alimentaire E129
Le produit peut contenir des traces de gluten et d’arachides.
 
Préparation :
 
Faire fondre le chocolat blanc. 
Formez des disques de chocolat sur du papier acétate.
A l'aide d'un pinceau trempé dans une matière grasse, créez des tâches irrégulières sur la surface des disques.
Découpez les pistaches en deux puis les placer en vrac sur les disques de chocolat.
Colorez les disques en contournant les pistaches pour éviter de les tâcher.
Laissez refroidir et emballez.
 
Un en-cas idéal pour les végétariens en proie au péché !
 
Bientôt disponible sur www.toiletpapermagazine.org

Cette saison, KENZO pose ses valises en Californie, là où ont grandi Carol et Humberto. Nous avons demandé à Joy Yoon – auteure du livre “The best things to do in Los Angeles – 1001 ideas” (Universe / Rizzoli International)” – de sélectionner pour nous les adresses les plus surprenantes et inattendues de Los Angeles. Notre troisième catégorie  s'intitule "où manger".

Et notre troisième arrêt se fait devant le Taco Zone truck.

lire la suite

Quand ce camion à taco a brûlé il y a quelques années, la communauté locale s’est rapidement rassemblée pour récolter des fonds et relancer l’affaire. Tout le monde peut leur en être reconnaissant, sinon où d’autre iraient les clubbers de Silver Lake et d’Echo Park pour manger quelque chose d’aussi délicieux? Garé dans les rues autour du supermarché Vons d’Alvarado boulevard, les tacos à la poitrine de bœuf de Taco Zone sont si bons que vous pouvez traverserez la ville après une nuit agitée à Hollywood pour venir les gouter.


NORTH ALVARADO STREET NEAR MONTANA STREET à ECHO-PARK. 818-763-4085

 

Tiré du livre "The best things to do in Los Angeles – 1001 ideas", par Joy Yoon (Universe / Rizzoli International).

Découvrez également notre carte sur Pinterest!
 

Cette saison, KENZO pose ses valises en Californie, là où ont grandi Carol et Humberto. Nous avons demandé à Joy Yoon – auteure du livre “The best things to do in Los Angeles – 1001 ideas” (Universe / Rizzoli International)” – de sélectionner pour nous les adresses les plus surprenantes et inattendues de Los Angeles. Notre troisième catégorie  s'intitule "où manger".

Poursuivons avec une deuxième destination : La ferme de la famille Coleman !

lire la suite

Tomber sur ce stand du Marché fermier de Santa Monica c’est comme atterrir dans la caverne d’Ali Baba de la verdure bio ! Des produits uniques comme le brocoli spigarello, la roquette selvatica, l’épinard néo-zélandais, l’amarante, la menthe poivrée, le chérimolier, le chou portugais, l’origan syrien, et le pissenlit rouge (pour ne parler que de la partie émergée de l’iceberg), ce n’est pas une surprise que la ferme de la famille Coleman, maintenant supervisée par Romeo Coleman, est la destination préférée des chefs en herbe et des foodies en tous genres. Si vous vous demandez quoi faire pour le diner, le patriarche et pas-si-retraité-que-ça Bill Coleman est l’homme de la situation pour vous prodiguer conseils sur de délicieuses recettes très simples à réaliser. En fait… tous les Colemans pourront vous aider ! Et ceux  qui ont besoin d’un autre type de verdure pourront trouver juste à côté des laitues, Delia, la femme de Bill, qui crée de magnifiques arrangements floraux à emporter pour la maison.

 

La ferme Coleman Family est au marché de Santa Monica tous les mercredi : Arizona Avenue and 2nd Street, de 8h à 13h30

 

Tiré du livre "The best things to do in Los Angeles – 1001 ideas", par Joy Yoon (Universe / Rizzoli International).

 

Découvrez également notre carte sur Pinterest!