LES PIèCES KIMONO - Kenzine, le blog officiel de Kenzo

Vous lisez les posts de la section : Kenzo Takada voir tous les posts

Load previous posts

Malgré la pluie,les fidèles de la marque étaient au rendez-vous, qu’ils soient nouveaux ou de la première heure, sous le Pont Alexandre III à Paris pour découvrir le défilé homme ce matin. Parmi eux se trouvaient Jo Jonas, Jesse Metcalfe, Alex et Paul de Franz Ferdinand et Woodkid. Encore une fois, Kenzo Takada nous avait honorés de sa présence.

 

lire la suite

En haut: Jo Jonas, Cara Santana and Jesse Metcalfe.

 

à droit: Kenzo Takada

Pierpaolo Ferrari de Toiletpaper et Vrinda Mehta 

Yoann Lemoine (Woodkid)

Paul Thomson et Alex Kapranos de Franz Ferdinand avec Humberto Leon

Alex Badia de WWD

Caroline Issa (TANK magazine) et Jefferson Hack (Dazed Group)

Les fonds immenses des océans majestueux fascinent les simples mortels que nous sommes depuis des siècles : des matelots trouvèrent le repos éternel en cherchant à dompter les mers les plus sauvages, des artistes ont tenté à grand peine de rendre l’éclat et les différentes nuances d’un bleu chatoyant et les plongeurs continuent d’être enchantés par le monde des profondeurs.

lire la suite

Kenzo Takada a succombé à l’appel de l’océan. Il a traversé de nombreuses mers pour son premier voyage depuis le Japon vers la France, faisant escale dans des contrées exotiques pendant son périple. Cette aventure l’a tellement marqué qu’elle a façonné l’esthétique même de KENZO, ce mélange éclectique de cultures et d’influences, et elle est aussi devenue la pierre angulaire de plusieurs moments clefs dans l’histoire de la marque, comme en témoignent les archives. Nous avons en effet trouvé une chemise d’homme de la fin des années quatre-vingt qui comporte un imprimé poisson oversize, ainsi que le logo vague qui était utilisé pour les jeans KENZO. L’étiquette du denim comportait ainsi un motif ressemblant à la célèbre série d’estampes reproduisant des vagues de l’artiste japonais Katsushika Hokusai.


 

 


Carol et Humberto ont toujours eux aussi été conscients de l’attrait puissant qu’exerce l’océan. Dans leur Californie natale bordée par l’immense océan Pacifique, ils ont pu observer le flux et le reflux des marées, ainsi que la délicatesse de l’environnement qui héberge la vie marine. C’est donc en toute logique que la vie aquatique serve de tremplin pour la collection printemps-été 2014. Cette dernière explore de façon innovante le motif de la vague et elle est dominée par les bleus vibrants. Un poil irrévérencieux, les pantalons larges sont en soie laquée moirée, en hommage au merveilleux monde marin qui a inspiré la collection dans son ensemble.


 


La mode peut être utilisée comme une tribune puissante pour sensibiliser le public et Carol et Humberto espèrent aider à faire prendre conscience des effets dévastateurs de la surpêche, grâce à leur partenariat avec la Blue Marine Foundation. Le thon rouge, la truite arc-en-ciel, le marlin et le mérou sont quatre espèces de poisson actuellement protégées par la fondation, mais il est crucial de continuer le combat. La collection printemps-été 2014 présente le nouvel imprimé fish « next generation » de KENZO : accrocheur, il s’enhardit cette fois-ci d’un message essentiel, « No Fish No Nothing ». 

KENZO FOREVER, NO ? est l'exposition créée par Carol et Humberto dans l'enceinte de la Villa Noailles à l'occasion de la 29e édition du Festival de Hyères.

 

lire la suite

L'installation présente douze silhouettes KENZO puisées dans les archives de la maison, disposées en paires assorties et animées par un mouvement de rotation perpétuel. Ces silhouettes retracent l'histoire de KENZO comme une conversation infinie entre le passé, le présent et le futur.

 

 

L'exposition KENZO FOREVER, NO? est ouverte au public jusqu'au 25 mai 2014 à la Villa Noailles à Hyères.

Vidéo : Gregoire Dyer
Direction artistique : Antoine Asseraf
Production : SayWho

Aujourd'hui, notre "throw back Thursday" nous vient de Denise Lai, du blog SUPERWOWOMG, qui portait déjà il y a vingt ans notre sweartshirt KENZO. Retour en 1994 !

Elle nous explique : "Ma mère nous a toujours habillé ma soeur et moi comme si nous étions jumelles puisque nous ne sommes nées qu'à 14 mois d'écart. Evidemment, on portait des pulls KENZO ENFANT assortis pour la fête du réveillon, en 1994 ! "

lire la suite

Découvrez la version 2014 du sweatshirt KENZO logo revisité pour femme et pour homme.

Kenzo Takada a grandi au Japon. Lorsqu’il intègre la Tokyo’s Bunka Fashion college, il étudie le tailoring à la japonaise et s’intéresse aux coupes traditionnelles comme le kimono.
Plus tard, il ne cessera de le revisiter, mêlant influences asiatiques et occidentales. Il place cette coupe sur le devant de la scène mode tout au long des années 70 et 80, la déclinant en chemises, manteaux, jupes croisées, à l’infini. La pièce kimono, croisée ou cintrée aux larges manches devient l’une de ses coupes signature au fil des ans.
 

lire la suite

Aujourd’hui Carol et Humberto réinterprètent cette coupe, omniprésente dans la collection femme automne-hiver 2013 où elle se décline sous forme de chemises aux manches ¾, de manteaux ceinturés aux galons parsemés d’yeux, de jupes et de vestes croisées. Cette pièce du vestiaire KENZO fait plus que jamais partie d’un ADN sans cesse revisité et renouvelé, où se rencontrent tradition - pour l’inspiration - et modernité - pour les coupes et matières.