Passer au contenu principal

Vous utilisez un navigateurancien browser. Mercide mettre à jour votre navigateur pour améliorer l'expérience utilisateur. Fermer

This website is optimized for a landscape orientation, please turn your device.

The Realest Real Publié le 11/07/2016

Retour à Précédemment sur KENZO.com

The realest real

Face à l’omniprésence des réseaux sociaux, brouillant les frontières entre réalité et célébrité, KENZO invite, pour le film de sa campagne Automne-Hiver 2016, la réalisatrice Carrie Brownstein à se pencher sur cet invisible mur digital qui nous sépare de nos idoles. Le film, The Realest Real, est ainsi une exploration amusante du monde mouvant d’internet.

Découvrez les pièces de la campagne

Et comment le processus créatif de conception du film a-t-il fonctionné ? Quel était l'échange ?

Carol : Je pense que cela a d'abord commencé quand Carrie est venue à paris pour assister aux défilés homme. Alors nous lui avons fait découvrir notre collection femme afin qu'elle puisse se faire une idée de notre conception de la mode. De là, Carrie l'a interprétée de la manière dont elle l'aimait ; nous n'avons jamais voulu qu'elle soit figée. Nous pensons toujours à la manière dont la campagne peut être une autre façon de parler de la collection de façon naturelle, notamment sous ce format de film auquel nous tenons énormément.

Comment en êtes-vous arrivés à cette représentation physique de l’univers virtuel des réseaux sociaux pour le film?

Carrie : Je suppose que nous avons commencé à parler de fanatisme et de la façon dont les fans convergent avec leurs idoles par l'intermédiaire d'écrans et de technologies dans cette manière beaucoup plus complexe et multi-facettes. C'est à propos de l'idée que vous pouvez, en quelque sorte, vous insérer dans le récit de la vie de quelqu'un et dans la vie de votre idole, par des visuels, par des chansons, etc. Pour créer un dialogue culturel avec ces personnalités. C'est devenu plutôt une exploration d'idées fantastiques et de projections, mais en prenant une vue plus absurde de cela, quand l'imagination vient frapper la réalité. Je voulais explorer ce qui pourrait être le résultat final de l'idéalisation poussée trop loin.

Pourriez-vous nous parler un peu du processus de casting ?

Carrie : Nous avons fait collectivement une liste et lancé des idées des personnes avec lesquelles nous souhaitions travailler et nous étions tous sur la même longueur d'onde. Nous avons été vraiment chanceux d'avoir Laura Harrier qui est sur le point de lancer une carrière énorme. Quant à Mahershala Ali, nous étions tous de grands fans de lui depuis son rôle dans 'House of Cards'. Je pense que nous avons eu la chance d'avoir une telle variété de talents et tout le monde s'est vraiment pris au jeu pour faire le film, et le tournage a été tellement amusant.

C’est un mélange des genres intéressant, n’est-ce pas ? C’est une petite dose de cinéma dans l’industrie de la mode, ce qui est rarement le cas quand on crée du contenu pour la mode. Carol et Humberto, est-ce que vous voyez The Realest Real comme une continuation ou un nouveau départ par rapport aux films que vous avez faits avant ?

Carol : Je pense que chacun a été totalement différent et nous voulions réellement donner à chacun sa propre marque. Celui-ci est super drôle et je considère qu'il est plus que ce que nous aurions pu imaginer pour un film parce qu'il y a quelque chose dans la manière dont il est écrit et dans la manière dont il est tourné - si beau. Je ne sais pas, il couvre en quelque sorte chaque aspect impopulaire que j'aime dans les films. C'est l'une de ces choses que j'ai vues, que j'ai vues plusieurs fois et je peux imaginer les regarder encore bien plus de fois. J'en redemande, ce qui me semble être un bon sentiment quand vous regardez un film comme celui-ci.

Et pour conclure, est-ce que je peux vous demander ce que signifie The Realest Real pour chacun d’entre vous ?

Carrie : Je pense qu'il s'agit de l'idéalisation née dans l'imaginaire qui se transforme en une réalité éventuelle.
Carol : Pour moi, je pense que lorsque les choses sont si réelles, vous vous demandez presque comment le réel est réel. Et parfois que le réel devient irréel.
Humberto : Vraiment ? Oui. C'est si réel que ce n'est pas réel.

notempty